Universal Music Group (UMG) pourrait fermer ses bureaux américains jusqu’en 2021 en réponse à la pandémie COVID-19 en cours.

Digital Music News a été informé des éventuelles fermetures à long terme avec une note interne apparemment légitime. Cependant, Universal Music Group n’avait pas confirmé publiquement la rumeur ni répondu à notre demande au moment de la rédaction de cet article.

Adressée à «All U.S. Staff», la lettre d’environ 470 mots semble avoir été rédigée par le vice-président exécutif des ressources humaines d’UMG, Gautam Srivastava, dont le nom apparaît au bas du document. Srivastava a rejoint Universal Music en 2016.

« À ce stade, nous pensons au mieux que nous n’aurons pas un retour généralisé dans nos bureaux aux États-Unis au moins jusqu’à fin janvier 2021, sinon plus », lit-on dans la note aux employés d’Universal Music Group aux États-Unis.

À partir de là, le texte met en évidence l’augmentation considérable des cas de COVID-19 que connaissent certains États – «y compris la Californie et le Tennessee», où Universal Music a son siège et exploite UMG Nashville. Bien que le label Big Three ait prévu le retour en toute sécurité des employés, la note indique que «les risques environnementaux restent trop importants sans une baisse soutenue des nouveaux cas et des taux de positivité plus faibles.»

Enfin, la ressource précise qu’UMG envisage également de rouvrir en toute sécurité ses «studios d’enregistrement et autres installations à des fins commerciales», y compris le tournage de vidéoclips et la conduite de réunions d’artistes. La société «continuera à payer de base pour les employés actifs et réguliers à plein temps» et à une rémunération horaire complète pour les employés à temps partiel, comme elle le fait depuis le début de la pandémie de coronavirus en mars, selon la note.

De nombreuses entreprises – et en particulier des marques du secteur technologique – ont annoncé leur intention de permettre aux employés de travailler à domicile jusqu’à l’année prochaine. Un porte-parole de Google a indiqué cette semaine que les membres de l’équipe peuvent terminer leurs missions à distance au moins jusqu’en juillet 2021. Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré qu’il n’y avait «pas de fin en vue» pour les opérations à distance de son entreprise, et Twitter a donné à son personnel le feu vert pour travailler de la maison aussi longtemps qu’ils le souhaitent. En mai, nous avons signalé que les employés de Spotify continueraient à s’acquitter à distance de leurs tâches professionnelles jusqu’en 2021 au plus tôt.

Le conglomérat français Vivendi a révélé dans son rapport financier du deuxième trimestre 2020 récemment publié qu’Universal Music Group avait enregistré une hausse de plus de 6% des revenus au cours des six premiers mois de 2020, par rapport à la même période en 2019. Les revenus d’abonnement et de streaming ont augmenté de plus de 12%, tandis que les revenus physiques la baisse des ventes a dépassé 22% (en comparant à nouveau les six premiers mois de 2019 et 2020).

Plus que cela se développe.