Alors que la marge d’erreur des Pélicans de la Nouvelle-Orléans devient de plus en plus petite à l’intérieur de la bulle de la NBA, l’équipe n’hésite pas sur son plan pour Zion Williamson. Après un examen minutieux à la suite d’une défaite face au Jazz dans laquelle Williamson n’a joué que 15 minutes, le vice-président exécutif des opérations de basket-ball des Pélicans, David Griffin, s’est d’abord adressé aux médias vendredi avant de parler sur ESPN samedi.

Dans son interview avec Lisa Salters lors du match des Pélicans sur ESPN contre les Clippers, Griffin a déclaré que Williamson serait sur sa «limite de rafale» pour au moins un match de plus.

«Je pense que nous verrons probablement cela pour un autre match, peut-être deux, alors qu’il essaie de se remettre en forme. Je pense que vous le voyez au milieu de ce qu’il a dit «ne pas sentir son flux» en ce moment. Vous le voyez pas tout à fait lui-même. Une fois qu’il se sentira prêt à être à 100%, nous le lâcherons. « 

L’équipe s’est efforcée de faire la différence entre les «limites de rafale» et une restriction de minutes normale. Williamson n’avait aucune restriction de minutes officielle mais était limité dans le nombre de «rafales» qu’il pouvait jouer. Le nombre de rafales augmentera continuellement à chaque jeu qui passe dans la bulle.

Cependant, alors que Griffin parlait samedi, les Pélicans étaient en train d’être soufflés par les Clippers, qui détenaient une avance de 77-45 à la mi-temps derrière une incroyable performance de tir à trois points dans laquelle ils ont terminé un trois points timide d’un Record NBA pour trois points en une demie.

La défaite présumée contre les Clippers ferait chuter les Pélicans à 0-2 dans la bulle et à quatre matchs derrière les Grizzlies dans la huitième tête de série avec seulement six matchs à jouer.