Au cours de sa longue carrière, Fabrice Santoro a atteint la dix-septième place du classement. Au cours de sa carrière, il a récolté 6 titres en simple. Son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem est donné par les quarts de finale atteints à l’Open d’Australie 2006.

Fabrice a réalisé ses meilleurs résultats en tournois de double: il a remporté 22 tournois, dont 2 Open d’Australie (2003 et 2004, tous deux jumelés à Michaël Llodra). En 2005, il remporte également les tournois de Rome et la Tennis Masters Cup (toujours avec Michaël Llodra).

En raison de sa longévité sur la tournée et de son classement constant, Santoro détient plusieurs records ATP: le plus grand nombre de victoires en carrière sur les dix meilleurs adversaires pour un joueur qui n’a jamais atteint le top dix (40), et le troisième plus grand nombre d’apparitions en simple au Grand Chelem événements derrière Roger Federer et Feliciano López (70).

Il a également le deuxième plus grand nombre de défaites en simple derrière López (444, bien qu’il ait remporté encore plus de matches). Dans une récente interview en podcast avec « Tennis Legends », Fabrice Santoro a rappelé ses jours dans l’IPTL, lorsqu’il était capitaine à la fois de Rafael Nadal et de Roger Federer.

Santoro sur Rafael Nadal

«J’ai le meilleur des souvenirs, la première année avec Roger Federer et la deuxième année avec Rafael Nadal. J’ai été capitaine les deux années et j’ai eu la chance de les avoir tous les deux à mes côtés. J’ai vécu des moments incroyables avec eux.

Ils sont tous les deux très respectueux et c’était vraiment facile de travailler avec eux « – a déclaré Fabrice Santoro. » Le plus difficile était qu’ils sont super normaux et en même temps super uniques. Parce que ce sont deux gars exceptionnels et peut-être que nous ne le saurons pas. et les gars comme ça plus tard.

Quand vous avez affaire à eux, vous voyez qu’ils sont super intelligents. Vous pouvez voir qu’ils aiment jouer et gagner, ils aiment apprendre « – a-t-il ajouté. Lorsqu’on lui a posé des questions spécifiques sur Djokovic, le Français a déclaré ce qui suit: » Il est super gentil aussi mais est moins proche du capitaine.

Vous ne pouvez pas avoir la même relation avec lui. Je l’aime mais d’une manière différente. »Il a également ajouté:« Rafa, vous venez de nous joindre il y a 2 jours et je n’ai pas votre numéro de téléphone », avait répondu Santo avec amusement.

«Rafa était heureux et a commencé à l’utiliser tout le temps du matin au soir. Il suivait toujours les informations du groupe comme un petit enfant car il était super heureux », se souvient Santoro.