En panne de résultats, l’Olympique de Marseille traverse une période de doute illustrée par des petites incompréhensions au sein du vestiaire.

En ce moment, rien – ou presque – ne va du côté de Marseille. Balayé à Francfort en Ligue Europa (4-0), tenu en échec à l’Orange Vélodrome par Reims (0-0), battu à Nantes (3-2) : la semaine qui s’est écoulée a été bien pénible pour l’OM. A vrai dire, le report du match face à Saint-Etienne tombe peut-être même à pic pour les Phocéens, en quête de repères sur le plan tactique et pas forcément très soudés en interne. Selon les informations de RMC Sport, un certain malaise serait en effet palpable au sein du vestiaire marseillais, et cela pour diverses raisons. Si l’émulation générée par la formidable deuxième partie de saison 2017-18 avait eu raison des états d’âme individuels, ceux-ci auraient tendance à resurgir en cette période moins faste. Peu utilisés par Rudi Garcia, certains joueurs regretteraient le manque d’explications et se seraient même résignés.

Rami et Strootman favorisés ?

Les leaders du groupe olympien (Luiz Gustavo, Steve Mandanda, Dimitri Payet, Florian Thauvin et Rolando) auraient organisé plusieurs réunions entre coéquipiers lors des dernières semaines, sans pour autant que cela n’ait entraîné d’électrochoc. Des frustrations seraient aussi engendrées par le statut supposé privilégié de certains joueurs, notamment Kevin Strootman et Adil Rami. L’ancien Romain et l’international français ne sont pas exceptionnels depuis le début de l’exercice. Or, Rudi Garcia ne cesse de leur renouveler sa confiance, ce qui provoquerait l’incompréhension (voire l’agacement) d’autres joueurs. Des jalousies relatives aux écarts salariaux entre les uns et les autres auraient également une influence, tout comme la lassitude de Luiz Gustavo face à l’absence de solidarité défensive ou encore la petite querelle d’ego entre Dimitri Payet et Florian Thauvin. Cette accumulation de contrariétés individuelles aurait par conséquent un impact négatif sur l’état d’esprit général du vestiaire des Ciel et Blanc. Et comme les bons résultats ne sont plus là, le malaise peut s’immiscer plus facilement.