0-0. Les changements échouent pour un Équateur qui ne va pas au-delà du lien avec le Chili

09/06/2021 à 02:47 CEST

.

L’équipe équatorienne a fait match nul 0-0 avec le Chili ce dimanche à Quito, lors d’un match des éliminatoires sud-américains pour la Coupe du monde Qatar 2022, dans lequel la série de changements, appliquée à la formation qui a battu le Paraguay par l’entraîneur Gustavo Alfaro, n’ont-ils pas eu l’effet désiré.

Il y avait quatre joueurs locaux qui ont sauté au lieu des gros titres du dernier match, donc pour la seconde moitié Alfaro a eu recours aux changements en essayant de donner de la force à son équipe, qui a commencé pour le mieux, mais vient de subir l’expulsion du milieu de terrain Júnior Sornoza, en 63 minutes.

L’entrée de l’une des figures du dernier match, l’ailier droit Byron Castillo, a servi à renforcer cette équipe, qui était fragile en première mi-temps pour défendre et aussi pour attaquer avec le jeune débutant José Hurtado.

La supériorité en possession du ballon, la proposition constamment offensive est revenue à l’Équateur, à Quito, mais le manque de précision dans le tir final était aussi cet obstacle qui lui a coûté des points en plusieurs matchs.

Le gardien Claudio Bravo a sauvé la meilleure chance de but de l’Équateur en première mi-temps, après une tête précise du milieu de terrain Moisés Caicedo, que le gardien a réussi à rejeter à la 15e minute.

Tout comme l’Équateur a raté des occasions de se convertir, les Chiliens ont également confirmé qu’ils ne traversaient pas un bon moment pour marquer dans le but adverse.

Le défenseur Enzo Roco a raté le but à bout portant, car au lieu de tirer vers le but, le ballon lui a échappé dans une autre direction, après un corner, dont le centre a laissé le gardien Hernán Galíndez et ses défenseurs hors de combat à la minute. 24.

Les déséquilibres défensifs des locaux sont également apparus et ont facilité les contre-attaques des Chiliens, qui sur un coup franc de Charles Aranguís, Paulo Díaz n’a reçu que le ballon, mais a terminé à la 34e minute, deux minutes plus tard, Pedro Ortiz a remplacé Galíndez en raison de blessure.

Bravo remporte à nouveau le duel contre Caicedo et sauve son équipe.

Le gardien chilien a réussi à repousser sur le côté le tir violent du milieu de terrain de l’extérieur de la surface, à la minute 50 et dans un autre corner, Arturo Vidal n’a pas pu terminer avant un faux départ du gardien Ortiz.

L’Argentin Gustavo Alfaro a fait entrer l’extrême droite Byron Castillo et l’attaquant Gonzalo Plata, avec qui il a augmenté le volume d’attaque sur le but chilien.

L’Équateur s’est retrouvé avec un de moins, en raison de l’expulsion du milieu de terrain Júnior Sornoza, à la 63e minute.

Le buteur local, Michael Estrada, a raté le but, dirigé vers le côté un centre précis de Castillo, à la minute 73, dans une autre attaque de l’équipe locale.

Le Chili a répondu par des contre-attaques, a essayé de travailler au milieu du terrain pour, à partir de là, lancer des passes profondes, mais il a également manqué de visée dans la définition.

Fiche technique:

0. Équateur : Hernán Galíndez (m.36, Pedro Ortiz) ; José Hurtado (m.57, Byron Castillo), Félix Torres, Piero Hincapié, Pervis Estupiñán; Carlos Gruezo, Moisés Caicedo, José Cifuentes (m.57, Gonzalo Plata), Júnior Sornoza; Ángel Mena et Enner Valencia (m.73, Michael Estrada).

Entraîneur : Gustavo Alfaro.

0. Chili : Claudio Bravo ; Gary Medel, Paulo Diaz, Enzo Roco ; Mauricio Isla (m.75, Oablo Galdames), Arturo Vidal, Charles Aránguiz (m.82, Diego Valdés), Claudio Baeza (m.79, Tomás Alarcón) ; Sebastian Vegas, Jean Meneses (m.79, Diego Valencia) et Eduardo Vargas.

Entraîneur : Martín Lasarte.

Arbitre : Facundo Tello, d’Argentine, assisté de ses compatriotes Juan Belatti et Diego Bonfa. Il a expulsé (m.63, Júnior Sornoza) et réprimandé Vegas, Valence, Roco, Vargas.

Incidents : Match des éliminatoires sud-américains de la Coupe du monde Qatar 2022, entre l’Équateur et le Chili, disputé au stade Rodrigo Paz Delgado, propriété de la Liga de Quito.

Share