1-0. Le Pérou bat le Venezuela et récupère des positions dans les tours de qualification

09/06/2021

Le à 07:17 CEST

.

L’équipe péruvienne a battu le Venezuela 1-0 ce dimanche lors d’un match intense joué au stade national de Lima qui a clôturé la sixième journée des éliminatoires sud-américains pour la Coupe du monde Qatar 2021.

Un seul score du milieu de terrain Christian Cueva, après 34 minutes de jeu, a permis à Blanquirroja de remonter à la septième place du classement, avec 8 points, tout en laissant le Venezuela en bas du tableau, avec seulement 4 points.

Au Nacional de Lima, les deux équipes ont joué un match très éprouvant pour les nerfs et avec beaucoup de frictions, au point que le Venezuela s’est retrouvé avec dix hommes à la 37e minute, lorsque l’arbitre a renvoyé Tomás Rincón pour un double avertissement.

La Vinotinto a surpris au début des actions lorsqu’ils sont sortis sur le terrain de jeu déterminés à défier le Pérou, avec leurs lignes au milieu de terrain, des passes rapides et toujours à la recherche de l’émouvant Jefferson Soteldo.

Les locaux ont essayé de contrôler le ballon et ont eu leurs premières options avec une tête d’Edison Flores qui a été bien sauvée par Wuilker Fariñez et une entrée en profondeur de Gianluca Lapadula qui s’est écrasée dans le côté droit du but rival.

Le Pérou a appuyé sur la marche et a pris le contrôle total des actions vers 20 minutes, lorsque Lapadula a combattu un ballon dans la surface vénézuélienne et a envoyé un centre en douceur pour l’entrée d’André Carrillo, dont le tir au but a été dégagé au-dessus de la ligne de fond par Oscar González.

La Vinotinto a répliqué avec un tir puissant de Jefferson Savarino, qui est passé haut après que le défenseur Anderson Santamaría n’ait pas réussi à délivrer un ballon à la sortie du fond péruvien.

Cependant, lorsque 34 minutes ont été jouées, Cueva a réussi à violer le réseau défensif vénézuélien avec un tir placé presque du point de penalty après avoir volé un ballon après une erreur dans la sortie de Villanueva.

Trois minutes plus tard, Rincón a reçu un deuxième carton jaune après un tacle puissant sur Cueva, et après avoir reçu un premier avertissement pour un tacle violent contre Lapadula.

Avec le but en faveur, les Péruviens ont essayé de contrôler le ballon jusqu’à la fin de la première mi-temps, bien que le Venezuela ait eu une autre option à 42, lorsque Soteldo a envoyé un tir au but bien contrôlé par Gallese.

En seconde période, le match a été à nouveau très difficile, avec des fautes constantes et des actions risquées dans les deux buts, gâchées en raison d’un manque de précision dans le tir final ou de positions avancées claires.

A 52 ans, Fariñez a envoyé un tir puissant de Marcos López au corner et deux minutes plus tard Gallese a également montré tous ses réflexes pour bloquer un autre tir puissant de José Martínez.

Bien que le Pérou ait pu augmenter le nombre à 64, avec un tir de González qui a été annulé par une position avancée de Lapadula, le Venezuela s’est également battu pour un meilleur résultat et a envoyé les Péruviens à travers plusieurs bouffées de chaleur dans les dernières minutes.

– Fiche technique:

1. Pérou : Pedro Gallese, Luis Advíncula, Anderson Santamaría, Alexander Callens, Marcos López, Renato Tapia (m.83, Wilder Cartagena), Yoshimar Yotún (m.60, Christopher González), Edison Flores (m.60, Raziel García) ), André Carrillo, Christian Cueva (m.73, Raúl Ruidiaz) et Gianluca Lapadula (m.73, Paolo Guerrero).

Entraîneur : Ricardo Gareca.

0. Venezuela : Wuilker Fariñez, Nahuel Ferraresi, Mikel Villanueva (m.45, Jhon Chancelor), Júnior Moreno (m.82, Edson Castillo), Óscar González, Jefferson Savarino (m.82, Eduard Bello Gil), Ronald Hernández, Tomás Rincón, Yeferson Soteldo (Otero), John Murillo (m.42, José Martínez) et Eric Ramírez.

Entraîneur : Leonardo González.

But : 1-0, m.34 : Christian Cueva.

Arbitre : l’Equatorien Luis Quiroz, réprimandé Tomás Rincón, Christopher González et Paolo Guerrero. Il a expulsé à 37 ans, sur double avertissement, Tomás Rincón.

Incidents : Match pour la sixième journée des éliminatoires sud-américains pour la Coupe du monde Qatar 2022 qui s’est tenue au stade national de Lima d’une capacité de 8 000 personnes en raison des restrictions dues à la pandémie.

Share