200 agents déployés dans une macroopération contre le trafic de drogue à Almería

26/10/2021

Le à 11:01 CEST

PE

La Garde civile développe ce mardi une macroopération contre le trafic de drogue avec neuf registres dans les municipalités d’Almeria de La Mojonera, Vícar, El Ejido et Roquetas de Mar.

Un total de 200 agents restent déployés à partir de 06h00 dans une action contre un réseau présumé dédié à l’introduction de grandes quantités de haschich en provenance du Maroc le long de la côte de Almeria, Grenade et Murcie.

La macro-opération comprend neuf perquisitions domiciliaires dans les quatre municipalités de la région de Poniente de Almería qui sont menées avec autorisation judiciaire, sources de l’enquête ont informé Europa Press.

Neuf arrêtés à Séville

D’autre part, la police nationale a « complètement » démantelé le clan « Los Rilones » après une nouvelle opération déployée dans le quartier de Santa Isabel (Esquina del Gato), à San Juan de Aznalfarache (Séville), au cours de laquelle neuf personnes ont été arrêtées, dont le chef de ce réseau criminel, qui sont inculpés de trafic de drogue et d’association illicite infractions.

Dans un communiqué, la police a rapporté ce mardi que, dans le cadre de l’opération, huit perquisitions ont été effectuées dans des maisons du quartier de San Juan, plus précisément dans le Rues Uruguay, Argentine et Docteur Fleming. Des perquisitions qui ont abouti à la découverte de 64 grammes de cocaïne « d’extrême pureté », 221 grammes de haschich, 2 680 euros en liquide, trois balances de précision, ainsi que dix couteaux de catalogage interdit, ainsi qu’une arme à feu simulée.

Les enquêtes suggèrent que les personnes arrêtées auraient été impliquées dans la vente de stupéfiants par la vente au détail de cocaïne, d’héroïne, de pollen et de résine de haschich. Avec cette nouvelle opération policière, il y a déjà trois opérations menées dans ce quartier de San Juan de Aznalfarache au cours des deux dernières semaines pour démanteler les clans dédiés au trafic de drogue, a rappelé la Police.

Dans le déploiement policier Des agents de l’Unité de Prévention et de Réaction (UPR) spécialisés dans l’entrée et la sécurité des bâtiments ont participé, et qui sont généralement chargés de garantir la sécurité dans le quartier conflictuel de San Juan, en étant appuyés par deux équipes de l’unité des Guides canins.

Share