in

29 buts en deux saisons, le Celtic a commis une erreur avec un attaquant prolifique

Photo de Gerrit van Keulen/Agence BSR/.

C’est une drôle de chose, la perception. D’un côté, le Celtic dispose d’une ligne avant capable de semer la peur au cœur des défenses de haut en bas du terrain.

Giorgos Giakoumakis a devancé Donyell Malen, Dusan Tadic et co malgré la relégation de l’Eredivisie la saison dernière tandis que, avec deux buts lors du 3-0 de samedi contre Ross County, Albian Ajeti semble avoir retrouvé une partie de la forme qui l’a vu marquer 21 fois pour Bâle en 2018/19.

Là encore, Giakoumakis n’a jamais semblé devenir un buteur régulier jusqu’à une tache violette inattendue au VVV-Venlo. Est-il autre chose qu’une merveille d’une saison ?

Et maintenant pour le Celtic après la sortie de Dom McKay ?

BridTV

4901

Et maintenant pour le Celtic après la sortie de Dom McKay ?

861952

861952

centre

13872

Ajeti, quant à lui, n’a que huit buts en 36 matchs pour le Celtic et quiconque pense qu’il est capable de reproduire l’influence d’Odsonne Edouard a besoin de changer la prescription de ses lunettes teintées de rose.

Comme nous l’avons dit, la perception est une drôle de chose.

Celtic regrettera-t-il d’avoir vendu Odsonne Edouard à Crystal Palace ?

Pour être honnête, il faudra un certain temps avant que nous puissions déterminer la santé de la ligne de front du Celtic. Giakoumakis et Ajeti peuvent-ils marquer de manière cohérente, comme ils l’ont fait respectivement en Hollande et en Suisse ?

Ou peiner, comme ils l’ont fait à l’AEK Athènes et à West Ham ?

Photo de Ian MacNicol/.

Quoi qu’il en soit, la disponibilité continue de M’Baye Niang devrait donner à Ante Postecoglou, selon les mots d’un philosophe estimé, beaucoup de choses à méditer.

L’absence de l’homme vedette Kyogo Furuhashi pendant quatre à six semaines signifie que le Celtic semble soudainement manquer de profondeur dans le dernier tiers. Et cela pourrait devenir un réel problème, en particulier avec des sorties difficiles contre le Real Betis, le Bayer Leverkusen et Hibernian à l’horizon.

En juillet, FootMercato a rapporté que le Celtic avait montré de l’intérêt pour Niang, l’international sénégalais très voyagé, anciennement de Watford et de l’AC Milan.

Bien qu’il ait marqué 14 buts en 2018/19 – et 15 en 2019/20 – Niang n’est pas en faveur à Rennes et, si le Celtic avait fait une offre que l’équipe de Ligue 1 avait trouvée acceptable, ils ne se seraient pas opposés à lui si l’attaquant avait demandé d’échanger la Bretagne contre la Grande-Bretagne.

Malheureusement pour Postecoglou, janvier est dans quatre mois.

Et avec L’Equipe rapportant que Bordeaux pourrait utiliser une règle pratique de la Ligue 1 pour récupérer Niang en dehors de la fenêtre de transfert, il semble peu probable qu’il soit toujours disponible à la réouverture de la fenêtre.

Espérons que Furuhashi revienne, Ajeti reste en forme et Giakoumakis s’adapte. Sinon, il sera difficile de plaider en faveur d’une équipe celtique post-Edouard en lice pour les honneurs cette saison.

Photo de Sebastian Frej/MB Media/.

Dans d’autres nouvelles, “La psychologie de la foule”: Dyche fait une réclamation sur les fans d’Everton à Goodison Park

Balade « ravie » avec Sebastian Vettel, a « la ferme intention » de le garder

La startup de la région de Seattle Zenoti acquiert le fabricant de logiciels de gestion de salon SuperSalon