3 mythes gigantesques sur la prise de parole en public et comment les briser

Il existe quelques mythes sur la prise de parole en public qui circulent régulièrement.

Trois des plus populaires sont que vous devez être fort pour être entendu, que vous devez être né un grand orateur et que les introvertis ne peuvent pas parler en public.

Eh bien, je suis ici pour vous dire que ces croyances sont des mythes complets et ne servent qu’à empêcher les gens de devenir des orateurs et des présentateurs incroyables.

Attaquons-nous aux 3 principaux mythes sur la prise de parole en public et comment les briser !

Mythe #1 : Vous devez être FORT pour être entendu

« Celui qui crie le plus fort crie le mieux.

Dès le plus jeune âge, on nous dit de parler, sinon nous ne serons pas entendus. De cette première récitation à l’école à l’âge de 6 ans jusqu’à la présentation que vous avez dû faire à votre nouveau travail… la pression pour être entendu est toujours la même.

Le fait de crier ou de parler à un volume élevé pendant un certain temps, c’est que c’est épuisant. Et c’est épuisant pour vous et votre public.

Lorsque vous parlez à un seul volume et ne le changez pas, c’est une forme de monotonie et la monotonie est l’un de vos plus grands ennemis quand il s’agit de parler en public.

Aussi, quand on ne parle que fort, c’est très fatiguant pour l’oreille. Et quand on est fatigué on arrête d’écouter, ce qui est le contraire de ce que vous voulez que le public fasse. Vous voulez que nous vous écoutions.

Assurez-vous donc de changer le volume auquel vous parlez, d’y apporter de la variété et de laisser nos oreilles deviner. Le volume est un petit outil vocal sournois car si peu de haut-parleurs l’utilisent efficacement. Baisser le volume peut en fait amener le public à se pencher et à écouter, tandis que nous frapper sur la tête avec un discours fort repousse le public.

Donc plus fort n’est pas toujours mieux. Utilisez un volume élevé comme vous le feriez avec une épice forte en cuisine – avec parcimonie, tact et avec une retenue judicieuse.

Mythe n°2 : Vous devez être né comme un grand orateur

Ce mythe sur la parole en public obtient vraiment ma chèvre. Les grands orateurs sont faits, pas nés.

Période.

Parler et présenter en public est une compétence comme toutes les autres compétences sur la planète. Vous apprenez les techniques et stratégies de base, puis vous pratiquez, pratiquez, pratiquez.

Et je veux dire pratiquer avec détermination et spécificité. Le simple fait de parcourir votre présentation ou votre discours plusieurs fois sans aucun plan en tête vous aidera à apprendre les mots par cœur, mais cela ne créera pas une excellente prestation.

Personne ne sort de l’utérus comme un grand orateur public ; vous regardez, observez, apprenez et pratiquez afin de devenir un excellent orateur et présentateur. Il est essentiel de se concentrer sur vos points forts ainsi que sur vos défis. En vous appuyant sur ce que vous savez être bon en matière de prise de parole en public, vous améliorez ces compétences.

De plus, en vous concentrant sur ce que vous savez que vous devez faire mieux et en apportant les changements appropriés, vous améliorez également ces compétences. C’est une situation gagnant-gagnant.

Mais vous le faites rarement seul, car vous avez besoin d’objectivité et de commentaires d’un œil extérieur pour devenir un grand orateur. TOUT LE MONDE le fait, de Tony Robbins à Elon Musk en passant par Barak Obama. Ils ont tous des coachs, quelqu’un les aide à voir ce qu’ils font bien et ce qu’ils doivent changer.

Alors rappelez-vous, vous pouvez devenir un grand orateur. Ce n’est pas un droit de naissance. Consacrez du temps à une pratique ciblée et vous pourrez y arriver de la même manière que n’importe qui d’autre.

Mythe n°3 : « Je suis un introverti, je ne peux donc pas faire de présentations ou de discours ».

J’ai coaché ​​des centaines de clients à ce stade de ma carrière. Et je suis ici pour vous dire que les introvertis font des orateurs incroyables.

Pourquoi? Parce qu’ils savent ce que c’est que d’avoir beaucoup de connaissances mais ont peur de parler. Et cela est extrêmement pertinent pour votre public.

Je vais vous confier un petit secret : je suis introverti.

Vous ne le pensez peut-être pas d’après mes vidéos de coaching et ma carrière d’interprète, mais les acteurs et les chanteurs sont en fait des gens très introvertis.

Sur scène, nous avons l’air confiants et invincibles, mais c’est parce que nous jouons un personnage, nous nous cachons derrière un personnage. Mais en dehors de la scène, quand on nous demande de parler comme nous-mêmes, c’est terrifiant.

Alors voici le truc : introverti ou extraverti, vous devez toujours acquérir les mêmes compétences et stratégies et apprendre à les appliquer. En ce qui concerne l’apprentissage, la pratique et l’application, le terrain de jeu devient beaucoup plus égal. Nous serons tous à un point de départ différent en ce qui concerne le coaching de prise de parole en public, mais nous sommes tous des étudiants et nous apprenons tous.

Brisez les mythes et faites exploser votre prise de parole en public

Les mythes nous empêchent de réaliser ce que nous voulons. Et lorsque nous adhérons aux mythes sur la prise de parole en public, cela vous permet de vous débrouiller lorsqu’il s’agit de vous approprier vos mots et votre histoire.

Prenez ces mythes sur la prise de parole en public et la présentation par les cols de chemise et secouez-les bien. Ils sont vraiment pleins d’air chaud. Prenez cette épingle proverbiale et éclatez-les. Vous constaterez peut-être qu’ils se ratatinent et disparaissent pour révéler la vérité : vous pouvez être un grand orateur.

Le voyage vers une excellente prise de parole et de présentation commence par une étape. Allez, vous n’avez rien à perdre et tout à gagner. Je te verrai de l’autre côté…

Auteur : Maria Tecce

Maria Tecce est un leader dans le domaine de la prise de parole en public et du coaching vocal et vocal. Après avoir gagné sa vie en tant qu’actrice et chanteuse professionnelle pendant 20 ans, Maria a commencé à coacher des professionnels et des artistes il y a une dizaine d’années dans les mêmes compétences que les artistes professionnels utilisent tous les jours. C-Suite et cadres supérieurs… Voir le profil complet ›

Share