3 principales actions chinoises à acheter alors que les régulateurs sévissent

De nombreuses actions chinoises, en particulier celles de l’espace technologique, ont subi une pression importante en raison de la répression des autorités de Pékin. Les régulateurs se sont d’abord attaqués aux « sociétés de plateformes », affirmant qu’elles avaient violé les lois antitrust.

Ces dernières semaines, ils ont également élargi leur champ d’action au secteur immobilier. Puis, en août, l’industrie chinoise du jeu vidéo a fait l’objet d’un examen minutieux car « les moins de 18 ans ne seront autorisés à jouer à des jeux en ligne que trois heures par semaine. Les autorités ont exprimé leur inquiétude quant à l’impact du jeu sur la société.

Et de nombreux analystes soulignent que d’autres industries pourraient bientôt ressentir la main lourde de l’État.

Par conséquent, les actions de nombreuses entreprises chinoises largement suivies ont perdu une valeur significative jusqu’à présent en 2021. Alibaba (NYSE :BABA) est en baisse de 26%, JinkoSolar (NYSE :JKS) a chuté de 17%, DiDi Global (NYSE :AI-JE) a chuté de 35% depuis son introduction en bourse en juin, Meituan (OTCMKTS :MPNGY) a baissé de 15%, Nouvelle éducation et technologie orientales (NYSE :EDU) est à 87% et Tencent (OTCMKTS :TCEHY) a glissé de 12%.

Retourne à la fois sur le Composite de Shenzhen l’indice et le Composite de Shanghai ont été maîtrisés cette année. Ils sont respectivement en hausse de 3,5% et 5,8%, sous-performant les principaux indices de référence américains.

Avant de s’assombrir sur l’état des marchés boursiers en Chine, il est important de se rappeler que derrière les États-Unis, la Chine est la deuxième économie mondiale. Ainsi, malgré les points d’interrogation et les inquiétudes quant à ce qui pourrait être la prochaine étape en Chine, les investisseurs buy-and-hold se rendent compte que les actions chinoises donnent accès à la croissance de l’économie du pays. La Banque mondiale prévoit une croissance de l’économie chinoise de 8,5% cette année.

Par conséquent, nous présenterons aujourd’hui deux actions chinoises et un fonds négocié en bourse (ETF) pour ceux qui pensent que de nombreuses actions chinoises offrent actuellement de la valeur :

Baidu (NYSE :BIDU)
Assurance vie en Chine (NYSE :LFC)
FNB Global X MSCI China Consumer Disc (NYSEARCA :CHIQ)

Actions chinoises à acheter : Baidu (BIDU)

Source : Divers photographies / Shutterstock.com

Plage de 52 semaines : 116,41 $ – 354,82 $

À ses débuts, le géant de la technologie Baidu était connu pour son moteur de recherche Internet et comparé à Google – la société mère Alphabet (NASDAQ :GOOG, NASDAQ :GOOGL). Au cours des dernières années, Baidu a étendu ses activités en particulier à l’intelligence artificielle et à la conduite autonome. Elle conserve également une participation majoritaire dans iQIYI (NASDAQ :QI), le leader du marché chinois du divertissement en ligne.

Baidu a publié les données financières du deuxième trimestre le 12 août. Le chiffre d’affaires a augmenté de 20 % par rapport à il y a un an et s’élevait à 31,4 milliards de RMB (4,86 milliards de dollars).

L’activité de Baidu se compose actuellement de deux parties principales, Baidu Core (qui comprend AI Cloud, la conduite autonome, l’utilisation mobile, etc.) et iQIYI.

Sur le chiffre d’affaires total, 24 milliards de RMB (3,72 milliards de dollars) provenaient de Baidu Core, en hausse de 27% par rapport à il y a un an. Les revenus d’iQIYI s’élevaient à 7,6 milliards de RMB (1,18 milliard de dollars), en hausse de 3 % par rapport à l’année dernière.

Le bénéfice net total non conforme aux PCGR de 5,4 milliards de dollars (830 millions de dollars) de RMB s’est traduit par un bénéfice dilué non conforme aux PCGR pour 15,41 RMB (2,39 dollars).

Pour le troisième trimestre, la direction s’attend à ce que les revenus se situent entre 30,6 milliards de RMB (4,7 milliards de dollars) et 33,5 milliards de RMB (5,2 milliards de dollars), ce qui implique un taux de croissance potentiel de 8% à 19%.

Jusqu’à présent en 2021, le stock de BIDU est en baisse d’environ 22%. Les actions se négocient à un cours/bénéfice à terme de 14,3 et un ratio cours/ventes de 3,1. Les investisseurs potentiels d’achat et de conservation devraient approfondir leurs recherches sur la société en vue d’acheter entre 155 $ et 160 $.

Assurance vie en Chine (LFC)

une personne brandit un bout de papier qui demande

Source : Shutterstock

Plage de 52 semaines : 8,17 $ – 12,39 $

China Life Insurance est la plus grande compagnie d’assurance-vie de Chine en termes de primes. Avec environ 170 000 employés, il se classe n ° 52 sur la liste Fortune Global 500. Étant donné que l’assureur détient une participation majoritaire dans China Life Asset Management Co. Ltd, c’est également l’un des plus grands gestionnaires d’actifs de Chine. Le groupe figurait sur le New York Stock Exchange en 2003.

Le 25 août, China Life Insurance a publié ses résultats intermédiaires pour la période de six mois terminée le 30 juin. Le chiffre d’affaires total a augmenté de 6,5% par rapport à il y a un an, tandis que les primes brutes émises ont augmenté de 3,5%. Les bénéfices nets ont augmenté de 34,2 % au cours de la dernière année.

Jusqu’à présent en 2021, l’action LFC est en baisse d’environ 21%, et le prix actuel supporte un rendement de dividende de près de 5,7%. Le P/E suiveur est de 5,2x, le ratio cours-ventes est de 0,4 et son ratio cours-livre est de 0,7. Les investisseurs potentiels pourraient envisager d’acheter autour de ces niveaux.

Actions chinoises à acheter : FNB Global X MSCI China Consumer Discretionary (CHIQ)

Source : Shutterstock

Plage de 52 semaines : 25,56 $ – 43,90 $
Taux de dépenses : 0,65 %, ou 65 $ annuellement sur un investissement de 10 000 $

Notre choix final pour aujourd’hui est un ETF, à savoir l’ETF Global X MSCI China Consumer Disc. Il investit dans des sociétés chinoises de consommation discrétionnaire à grande et moyenne capitalisation. À mesure que la classe moyenne du pays se développe, ces entreprises continueront de créer de la valeur pour les actionnaires grâce à des niveaux de dépenses plus élevés.

CHIQ, qui détient 84 positions, a commencé à être négocié en novembre 2009. Les actions automobiles représentent 26,7 % du fonds, suivies par la vente au détail sur Internet (21,6 %), les vêtements et chaussures (11 %) et les logiciels et services Internet 8,1 %).

Les principaux titres comprennent la plate-forme de livraison de nourriture Meituan, Alibaba et des groupes de commerce électronique JD.com (NASDAQ :JD) et Pinduo (NASDAQ :PDD) et les constructeurs automobiles Nio (NYSE :NIO) et Byd (OTCMKTS :BYDDY).

Bien que CHIQ ait rapporté près de 14% au cours des 52 dernières semaines, il est en baisse d’environ 12 en 2021. Si vous êtes optimiste pour les entreprises chinoises axées sur la consommation, vous pourriez envisager d’investir autour de ces niveaux.

A la date de publication, Tezcan Gecgil n’avait (directement ou indirectement) aucune position sur les titres mentionnés dans cet article.

Tezcan Gecgil, Ph.D., a travaillé dans la gestion des investissements pendant plus de deux décennies aux États-Unis et au Royaume-Uni. En plus d’avoir suivi des études supérieures dans le domaine, elle a également réussi les trois niveaux de l’examen Chartered Market Technician (CMT). Sa passion est pour le trading d’options basé sur l’analyse technique d’entreprises fondamentalement solides. Elle aime particulièrement mettre en place des appels couverts hebdomadaires pour générer des revenus.

Share