in

50 athlètes espagnols cherchent leur billet pour Tokyo dans le cadre de l’athlétisme paralympique européen

31/05/2021 à 15h22 CEST

.

Le Championnat d’Europe paralympique d’athlétisme à Bydgoszcz (Pologne), qui se déroule du 1er au 5 juin, a la présence de 50 athlètes espagnols (43 handicapés plus sept guides), dont l’objectif est de trouver autant de marques que possible des minimums qui les prennent aux Jeux de Tokyo.

L’Espagne compte actuellement 16 places pour Tokyo – huit pour les hommes et huit pour les femmes – sans compter les guides. Sept des athlètes présents au Championnat d’Europe ont déjà leur billet assuré. Ce sont les sprinteurs Adiaratou Iglesias (T12) et Gérard Télécharger (T11) avec votre guide Guillaume Rouge, les pichets Kim Lopez (F12) et Hector Cabrera (F12), le coureur Yassine Ouhdadi (T13) et les cavaliers Ivan Bec (T13) et Désirée Vila (T63). Tous sont malvoyants sauf Vila, qui a un handicap physique.

Cinq autres athlètes ont le minimum B qui permet d’accéder au quota de places qui ne sont pas complétées avec le A. Dans ce groupe se trouvent le mediofondista et le triathlète Susana Rodriguez (T11), qui rivalise avec le guide Celso Comesaña ; le sauteur Sara Martinez (T12) et le lanceur Álvaro del Amo (F11), tous malvoyants ; sprinter Deliber Rodriguez (T20), qui a une déficience intellectuelle, et le lanceur Myriam Martinez (F36), avec des lésions cérébrales.

Le reste de l’expédition espagnole à Bydgoszcz cherchera son billet pour Tokyo. Certains de ces athlètes sont venus à l’équipe nationale de l’équipe Liberty Seguros Paralympic Promises of Athletics, qui essaie de propulser les athlètes avec la plus grande projection sur leur chemin vers le plus haut niveau. Dans ce groupe sont Tania Castillo (F37), Nuria Pascual (T13), Ana Moya (T12), Winsdom Ikhiuwu (T13), Alba Garcia (T12) et Jonatan Orozco, Nagore Folgadou (T12) et Joan Raga Oui Eduardo Uceda (T11) et Jorge Gutierrez.

En provenance de la Fédération Espagnole des Sports pour Aveugles en compétition Lia Beel (T11) et son guide David aussi, Cristian Benítez (T13), Melani Bergés (T12) et Jaime del Río, Salvador Cano (F12), Sara Fernandez (T12), José Luis Fernandez (T12), Joan Munar (T12), Izaskun Osés (T13), Martin Parejo (T11), Meritxel Playà (T11), Laura Rus (F13), Jairo salgueiro (T13) et Diego Sancho (T13).

En dehors de Désirée Vila, La Fédération espagnole des sports pour les personnes handicapées physiques compte sept autres athlètes : Sara Andrés (T64), Alberto Avila (T64), David Fernandez (F57), Alvaro Jiménez (F41), Carlos Perez (T47), Daniel Pérez (T47) et José Manuel Quintero (T54).

Trois autres seront fournis par la Fédération des personnes atteintes de paralysie cérébrale et de lésions cérébrales acquises : Ruben Aldas (RR3), Daniel Ibarra (F37) e Ivan Soriano (T37) – et un de plus celui de la déficience intellectuelle avec Dionibel Rodriguez (T20).

Le Championnat d’Europe paralympique réunira quelque 700 athlètes de 43 pays, selon le Comité international paralympique.

Tous les athlètes concourront dans le stade Zdzislaw Krzyszkowiak, qui porte le nom de l’un des meilleurs athlètes sur piste de l’histoire polonaise. Krzyszkowiak a remporté la médaille d’or au 3000 mètres haies masculin aux Jeux olympiques de Rome en 1960.

Le patron d’Amul, Sodhi, riposte à PETA pour son “ lait végétalien ”: ce n’est PAS du lait, ce sont des produits chimiques de laboratoire

Un poignard dans la poitrine de la mère India: Rahul Gandhi dénonce le gouvernement de Modi sur la “politique du zéro vaccin”