7 institutions sur 10 envisagent d’investir dans le bitcoin, selon Fidelity

Sept investisseurs institutionnels sur dix prévoient d’investir dans le bitcoin (BTC) et d’autres crypto-monnaies à l’avenir, selon une enquête mondiale de Fidelity Digital Assets. La volatilité du prix des crypto-monnaies, cependant, est perçue comme un obstacle pour les nouveaux entrants dans cet espace, selon l’étude.

Plus de la moitié des investisseurs institutionnels européens interrogés et 33 % de ceux interrogés aux États-Unis, ont affirmé qu’ils avaient déjà une sorte d’investissement dans les crypto-monnaies, selon le rapport Fidelity Digital Assets. Les personnes interrogées comprenaient des investisseurs fortunés, des family offices, des hedge funds numériques et traditionnels, ainsi que des conseillers financiers et des fonds de dotation, note le document.

90% des personnes intéressées à investir dans l’avenir s’attendent à ce que leurs entreprises ou les portefeuilles de leurs clients incluent des crypto-monnaies au cours des cinq prochaines années, selon les conclusions du rapport.

L’intérêt et l’adoption accrus que nous constatons sont le reflet de la sophistication et de l’institutionnalisation croissantes de l’écosystème des actifs numériques. La pandémie, et les mesures fiscales et monétaires qui y ont répondu, ont été un catalyseur pour de nombreux investisseurs institutionnels pour définir leur thèse d’investissement et la rendre opérationnelle.

Tom Jessop, président de Fidelity Digital Assets.

Obstacles à une plus grande adoption du bitcoin

Parmi les obstacles à la poursuite de l’adoption du bitcoin, la volatilité des prix reste le principal obstacle à l’adoption, selon la majorité des répondants. Ensuite, le manque de connaissance des paramètres fondamentaux qui permettraient de valoriser les crypto-monnaies, et les inquiétudes autour de la manipulation du marché sont évoqués, indique l’étude.

La pandémie a été un catalyseur pour attirer les investisseurs institutionnels vers les crypto-monnaies.

Fidelity Digital Assets a mené des recherches sur divers scénarios d’inclusion de bitcoin dans des portefeuilles d’actifs traditionnels, comme l’a rapporté CriptoNoticias début mars dernier.

D’autre part, Fidelity a demandé l’autorisation de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis pour le lancement d’un fonds négocié en bourse (ETF) bitcoin, un fait également rapporté ici.

Share