À l’avenir, les panneaux de signalisation pourraient refléter l’arc-en-ciel la nuit et ont une explication | Moteur

Conduire la nuit est plus dangereux que conduire le jour… et c’est encore plus difficile pour les véhicules autonomes.

Dans l’obscurité, nos sens, en particulier la vue, sont réduits. Pour cette raison les panneaux de signalisation et autres éléments de la route sont réfléchissants.

Lorsque les phares du véhicule frappent les signaux la nuit, la lumière rebondit vers les yeux du conducteur. Pour cela on dirait qu’ils sont illuminés, et ils ont l’air mieux.

C’est un système très efficace pour l’oeil humain… mais puzzles voitures autonomes. Comme on peut le voir sur l’image d’ouverture, à droite, le capteur LIDAR et la caméra infrarouge ont parfois du mal à interpréter les textes des panneaux de signalisation. C’est un problème grave, car cela pourrait provoquer des accidents.

Des chercheurs de l’Université de Buffalo à New York travaillent sur un matériau appelé Interface microscopique concave (MCI) ça permet la lumière se reflète dans les cercles arc-en-ciel, comme on peut le voir sur la photo d’ouverture de l’actualité (à gauche).

De plus : selon que vous utilisez un capteur LIDAR, un laser mono couleur ou un laser infrarouge, la lumière se réfléchit différemment. En cercles noir et blanc, arcs-en-ciel, monochrome, etc.

L’objectif est que les voitures autonomes utilisent plusieurs de ces capteurs en même temps pour analyser le signal, afin de pouvoir l’identifier plus facilement.

Cet appareil remplace l’ancienne radio d’une vieille voiture et propose Android Auto ou Apple CarPlay avec des assistants vocaux de Google et Siri, des applications de Google, YouTube, Spotify et bien plus encore.

Ce nouveau matériel MCI se compose de un film mince de minuscules sphères polymères noyées dans une couche adhésive. Lorsque la lumière frappe la surface, ces microsphères la reflètent dans une série de cercles concentriques.

Il suffirait de placer cette couche adhésive transparente sur les panneaux, pour améliorer la sécurité des voitures autonomes.

Nous, avec nos yeux humains, nous verrions les signaux réfléchis avec des cercles concentriques arc-en-ciel, ce qui n’est pas un problème majeur, car ils sont parfaitement identifiés.

Dans les années à venir, les humains ne seront pas les seuls conducteurs de véhicules, et la route doit être adaptée aux capteurs de l’intelligence artificielle.

Share