Abby Wambach s’est excusé de ne pas avoir « parlé » en tant que joueur

La légende du football Abby Wambach s’approprie le fait qu’elle n’ait pas « s’exprimé publiquement ou défié le statu quo » lorsqu’elle était joueuse.

« Au fil des ans, j’ai joué dans plus d’une équipe détenue ou entraînée par des hommes dont j’ai été témoin d’être émotionnellement et verbalement abusifs et déshumanisants », a-t-elle écrit dans un article sur Twitter. « Je suis profondément désolé pour tous les joueurs qui ont été blessés dans le sport que nous aimons tous. »

Plusieurs joueurs se sont manifestés au cours des dernières semaines et des derniers mois, détaillant des allégations d’abus par des entraîneurs au sein de la NWSL.

Plus récemment, Sinead Farrelly et Mana Shim se sont présentés pour détailler les allégations d’abus commis par l’ancien entraîneur de Caroline du Nord, Paul Riley.

« Je souhaite que, pendant mes jours de jeu, j’aie eu le courage de Sinead, Kaiya et Mana – de parler publiquement et d’exiger le changement », a-t-elle déclaré. « Je suis à leurs côtés maintenant, et avec eux, j’appelle à la transparence, à la responsabilité et à la justice dont notre sport a longtemps besoin. »

Dans le passé, Wambach a été critiqué pour avoir soutenu l’ancien propriétaire de magicJack, Dan Borislow, accusé d’avoir maltraité ses joueurs. Wambach a à la fois joué et entraîné pour Borislow.

Après que la ligue de football professionnel féminin (le prédécesseur de la NWSL) a voté pour mettre fin à la franchise magicJack en raison du comportement de son propriétaire, la bataille juridique qui a suivi a conduit le WPS à annuler d’abord la saison 2012 avant de finalement se replier plus tard cette année-là. Le NWSL a été fondé en 2013 pour le remplacer.

Share