Accepte cinq ans de peine pour avoir tenté de tuer sa petite amie après s’être disputé à propos du véhicule à Valence

26/11/2021 à 07:47 CET

Ignacio Cabanes

Ongle discussion de couple aussi banale que de vouloir prendre un van pour partir en voyage, à laquelle sa petite amie s’opposait, était au bord du drame quand les agresseur macho a poignardé sa victime à trois reprises dans l’abdomen pour le simple fait de ne pas vouloir lui ouvrir la porte du garage. « Je vais vous donner une autre chance, donnez-moi le contrôle du garage », a-t-il menacé avant de commettre cette tentative de crime sexiste survenue à Gilet en septembre 2020.

L’accusé a reconnu ce jeudi les faits dans un procès tenu par conformité devant le Tribunal provincial de Valence et accepté une peine de cinq ans de prison pour le crime de tentative de meurtre avec l’aggravation de la parenté. Dans un premier temps, le parquet avait requis pour lui neuf ans et onze mois de prison, mais après son constat des faits, sa peine a été considérablement réduite.

Ainsi, deux circonstances atténuantes ont été appréciées, celle de l’ivresse, puisque lorsqu’il a poignardé sa compagne ses capacités ont été partiellement affectées par la consommation d’alcool, et celle de réparer les dégâts, après avoir versé 5 000 des 11 620 euros d’indemnité. La Cour impose également deux ans de probation et sept ans de suppression d’un millier de mètres, une mesure contrôlée par des moyens électroniques – bracelet.

Share