Afghanistan : les talibans exécutent une femme « parce qu’elle ne porte pas la burqa » | Monde | Nouvelles

Selon Fox News, une femme a été tuée dans les rues de Taloqan, dans le nord-est de l’Afghanistan, après avoir quitté son domicile sans porter de burqa. Une photo de l’exécution présumée a été publiée aujourd’hui par l’agence de presse et montre la femme allongée dans une mare de sang alors que ses parents et d’autres membres du public s’accroupissent autour d’elle.

Cela vient après que le porte-parole des talibans, Suhail Shaheen, a déclaré que les femmes devraient porter le hijab, couvrant leur tête et leur cou, mais pas une burqa qui couvre tout leur corps, car « ce sont les règles islamiques » et c’est « pour leur sécurité ». .

Le groupe a également promis que les droits des femmes afghanes seraient respectés « dans le cadre de la loi islamique ».

Shaheen a déclaré à Sky News : « Nous sommes attachés aux droits des femmes, à l’éducation, au travail et à la liberté d’expression, à la lumière de nos règles islamiques.

« Tout le monde devrait être égal… et il ne devrait pas y avoir de discrimination dans la société ».

LIRE LA SUITE : Joe Biden au bord du gouffre : le président a mis en garde contre un désastre électoral « effrayant »

Ailleurs à Kaboul, un Afghan et ancien sous-traitant du Département d’État aurait déclaré à Fox News que des combattants talibans avaient installé des points de contrôle dans toute la capitale.

Il a déclaré que ces points de contrôle étaient utilisés pour battre des civils qui tentaient de se rendre à l’aéroport pour fuir le pays. Il a été cité comme disant : « Il y avait des enfants, des femmes, des bébés, des vieilles femmes, ils pouvaient à peine marcher.

« Les talibans [were] battre les gens et les gens sautaient de la clôture, du fil de fer accordéon et aussi du mur.

Share