Afghanistan news : les talibans ordonnent aux gens de quitter l’aéroport de Kaboul après le chaos – 12 morts | Monde | Nouvelles

Depuis que les talibans ont pris le contrôle de la capitale afghane dimanche, 12 personnes sont mortes à l’aéroport par balles ou bousculades. Maintenant, les militants ont exhorté ceux qui tentent toujours de quitter le pays à quitter l’aéroport.

Un responsable a déclaré que les centaines de personnes essayant toujours de prendre l’avion depuis l’aéroport international Hamid Karzai devraient rentrer chez elles.

Ils ont dit : « Nous ne voulons blesser personne à l’aéroport. »

Le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a également déclaré que le nouveau régime du militant serait « positivement différent » et respecterait les libertés des femmes « dans les limites de l’islam ».

Des images de l’aéroport international Hamid Karzai montrent des centaines d’Afghans tentant de fuir le pays.

Un clip montrait un enfant passé à un soldat étranger dans l’espoir qu’il puisse s’échapper.

Un autre clip, qui aurait été tourné mardi, montre des coups de feu tirés près de grandes foules et des combattants donnant des coups de pied à ceux qui tentent de s’enfuir.

Lundi, des images montraient des Afghans en fuite tombant de l’extérieur des avions alors qu’ils s’accrochaient pour tenter de quitter le pays.

Le secrétaire à la Défense Ben Wallace a déclaré à Sky News que les talibans coopéreraient avec les Britanniques en laissant passer les gens pour être évacués.

Mais il a déclaré que le véritable défi pour le personnel de l’ambassade à l’aéroport était les « problèmes de foule » alors que des centaines de personnes se battent pour la sécurité.

Il a dit à Kay Burley : « C’est très, très difficile pour ces soldats qui ont affaire à des gens désespérés et désespérés. »

Le président américain Joe Biden s’est également engagé à maintenir les troupes américaines sur le terrain aussi longtemps qu’il le faudra pour faire sortir chaque Américain jusqu’au dernier.

S’adressant à ABC News, il a déclaré: « S’il reste des citoyens américains, nous resterons jusqu’à ce que nous les ayons tous sortis. »

Il a également défendu la décision de retirer des troupes avant le 20e anniversaire du 11 septembre, affirmant qu’il n’y avait « aucun moyen » de le faire « sans que le chaos ne s’ensuive ».

PLUS À VENIR

Share