Afghanistan : un ex-marine contraint d’abattre des chiens alors que les talibans se rapprochent – « Ne pas les laisser derrière eux » | Monde | Nouvelles

Alors que les talibans approchaient de la ville, l’ancien commando des Royal Marines, Pen Farthing, a plaidé pour que les animaux soient sauvés. Avec les militants à seulement « 10 minutes » de son poste, il a déclaré qu’il devrait abattre les animaux trop vieux ou blessés pour être emmenés avec eux.

S’exprimant depuis sa base en Afghanistan, Pen a déclaré dans une vidéo sur Facebook : « Ça y est.

« Tout ce pour quoi nous avons travaillé ces dernières années est terminé. »

M. Farthing a déclaré que les combattants talibans de PlymouthLive n’étaient qu’à « dix minutes ».

L’ancien Marine a créé l’association caritative Nowzad, en 2007 pour sauver les animaux des rues en Afghanistan.

Depuis sa création, il a accueilli plus de 1700 animaux grâce à son travail caritatif.

Sous l’emprise précédente des talibans sur le pays, la possession de chiens était interdite, ce qui signifiait que de nombreux animaux en bonne santé pouvaient être tués.

« Il n’y a pas d’autre option et cela me brise le cœur », a déclaré M. Farthing.

« Les talibans ont interdit la possession de chiens lorsqu’ils étaient au pouvoir la dernière fois, et c’est tout simplement trop risqué.

LIRE LA SUITE: Joe Biden a promis à l’Afghanistan un « soutien au terrorisme » avant de partir

Il a dit au i « Je ne les laisse pas derrière moi. Je suis terrifié, tout le monde est absolument terrifié par ce que l’avenir nous réserve.

Il s’engage à ce que le gouvernement aide et veille à ce que le personnel de l’organisation caritative atteigne le Royaume-Uni en toute sécurité.

Share