Akira : Des JO apocalyptiques… et suspendus

Peu de temps après le 7 septembre 2013 le Comité international olympique annoncera que Tokyo accueillera les Jeux Olympiques de 2020 le premier « avis de prophétie » est arrivé. La bande dessinée -manga- Akira, l’une des plus influentes et significatives de l’histoire, comptait déjà qu’en 2020 la capitale du Japon serait le théâtre des Jeux Olympiques. Et dans les derniers jours le travail de Katsuhiro Otomo il est revenu à nos jours parce que, comme nous le savons, l’atmosphère qui entoure les Jeux n’est pas la meilleure. Comme à sa création.

La prophétie d’Akira est plus conceptuelle que « réelle ». Comme nous le savons, les Jeux Olympiques de 2020 ont été reportés en raison de la crise mondiale de la coronavirus. Le problème, comme on le sait, réside davantage dans le contrôle international de la pandémie que dans ses propres effets au Japon. Là, dans le monde réel, l’ambiance n’est pas aussi apocalyptique que dans le Tokyo du manga mais le ton général des comics correspond à l’ambiance autour des vrais Jeux. Oui à Akira, d’ailleurs, les Jeux ne sont pas suspendus.

Stade olympique d’Akira

Akira a été dessiné de 1982 à 1990. En 1988 un film, également réalisé par Otomo, d’un succès et d’un impact similaires et dans lequel réside vraiment la prophétie de Tokyo 2020, car dans la bande dessinée originale les Jeux ont lieu en 2031. A Tokyo, ou plutôt Néo-Tokyo, se prépare à accueillir le premiers Jeux Olympiques après la Troisième Guerre mondiale (débuté le 16 juillet 1988). Dans ce document, le vieux Tokyo a été dévasté par les armes nucléaires mais son « règne » est bientôt prévu comme sede, précisément, des installations olympiques.

Cependant, il n’y a pas d’unanimité sur la nécessité des Jeux. Sur le panneau qui indique le compte à rebours des travaux il y a peint demandant son annulation. Neo Tokio vit un contexte apocalyptique de chômage, de guérillas urbaines et de membres de gangs et une contrôle gouvernemental dictatorial dans lequel se distingue la recherche et le contrôle des personnes dotées de pouvoirs extrasensoriels. Dans cet environnement, divers gangs et organisations gouvernementales s’affrontent sur le contrôle et les effets des pouvoirs psychiques du jeune homme. Tetsuo Shima.

La loge présidentielle

C’est ce complot qui finit par précipiter le report des Jeux. La bataille finale entre ceux qui contrôlent ou détruisent Tetsuo, qui à son tour prend conscience de son propre pouvoir, se déroule -dans la version cinématographique- dans le stade olympique, qui est bien sûr dévasté forçant, logiquement, le report ou l’annulation des Jeux Olympiques.

Tokyo 2020 a soutenu une bonne partie de son image dans l’industrie japonaise du jeu vidéo et de l’animation: Doraemon, Super Mario (joué même par le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, à la clôture de Rio 2016), Naruto, Son Goku, Sailor Moon ou encore Shin Chan sont des ambassadeurs olympiques. Mais ils ne se souvenaient pas d’Akira et de son monde, le premier à croire en eux.

Share