Aleix Vidal sera la prochaine recrue de l’Espanyol

17/08/2021 à 20h26 CEST

Roger Payro

Alors que tous les fans et Vicente Moreno lui-même attendent le « 6 » tant attendu, la direction sportive de l’Espanyol a conclu une nouvelle signature qui n’a rien à voir avec cette démarcation. Aleix Vidal sera un footballeur bleu et blanc dans les prochaines heures une fois l’examen médical réussi, comme annoncé par ‘La Grada’ et ‘Esports COPE’. Après l’arrivée en prêt de Manu Morlanes, un milieu de terrain qui pourrait jouer le ‘6’ mais qui n’est pas arrivé pour cette facette, la direction sportive dirigée par Rufete amène un footballeur polyvalent qui peut faire office de latéral ou d’extrême droite.

Aleix Vidal, à 31 ans, a une vaste expérience dans le monde du football. Il était actuellement libre après avoir résilié son contrat avec Séville, où il a vécu jusqu’à trois étapes différentes. Au milieu, trois ans au FC Barcelone (2015-2018) et un prêt à Alavés (2019/20). Celui de Valls a déjà défendu la veste du Barça à 11 ans mais le manque d’opportunités l’a invité à entamer un pèlerinage qui l’amène désormais au stade RCDE. Il est passé par le football de base de Reus, Nàstic, Real Madrid, Damm et Espanyol, où il atteindrait la filiale.

Après un prêt au grec Panthrakikos, il a fini par signer pour Pobla Mafumet. Puis il a joué pour Mallorca B et un an plus tard, il est allé à la filiale d’Almería, club dans lequel il atteindrait l’équipe première et où il a réussi à briller avant que Séville ne reprenne ses services en 2014. 3 « kilos » payés pour lui, revalorisés aux 17 que le Barça a déboursés l’année suivante. Désormais, l’Espanyol scelle son retour à un coût nul.

La concurrence sur le côté droit est féroce, avec Óscar Gil, Miguelón et Víctor Gómez. Peut-être qu’en attaque plus de performances peuvent être obtenues, surtout si à la fin l’Espanyol parvient à libérer ‘Monito’ Vargas, qui ne compte pas pour Vicente Moreno. Soit Pol Lozano, dont le départ en prêt à Gérone à chaque fois, il gagne en force, comme l’a souligné ‘La Grada’.

Lluís López, à Saragosse

Celui qui ne continuera pas à l’Espanyol est Lluís López. Le défenseur central, qui a sucé les bleus et blancs toute sa vie, finira son passage au club pour démarrer un nouveau projet au Real Saragosse. Avec l’arrivée de Sergi Gómez, ses chances d’avoir un rôle de premier plan en première division étaient infimes et le club ne lui faisait pas confiance. Il a mis fin à son contrat en 2022 mais il ira dans la boîte « blanquillo » avec la lettre de liberté et en signera une autre optionnelle pour deux ans de plus, telle que publiée par « El Periódico de Aragón ».

Share