Alex Albon explique l’avantage qu’il aura sur ses rivaux de Formule 1 en 2022

Alex Albon pense que le temps qu’il a passé à travailler sur les voitures 2022 dans le simulateur lui donnera un avantage la saison prochaine.

Le pilote thaïlandais reviendra sur la grille la saison prochaine, remplaçant George Russell à Williams avec le Britannique se dirigeant vers Mercedes.

Alors que l’ouverture de la saison 2022 sera la première course à laquelle il participera depuis la finale 2020, il est toujours très impliqué dans le monde de la F1 en tant que Taureaux rouges pilote d’essai et de réserve.

Dans ce rôle, Albon a passé beaucoup de temps à aider l’équipe à préparer sa voiture pour la campagne 2022, et il pense que cela lui donnera un avantage sur ses collègues pilotes.

« Oui », a-t-il dit La course lorsqu’on lui a demandé si l’expérience lui donnerait un avantage la saison prochaine.

« Et avec les pneus aussi parce que Williams n’a pas eu la chance de pouvoir tester le pneu 18 pouces. J’espère donc pouvoir leur apporter cette connaissance.

« Il sera important d’utiliser les connaissances que j’ai acquises cette année et de les utiliser pour les aider à développer la voiture plus rapidement l’année prochaine. »

Albon a perdu sa place sur la grille après avoir été surclassé par son coéquipier Max Verstappen en 2020, Red Bull ayant choisi de le remplacer par Sergio Perez.

L’un de ses plus gros problèmes cette année-là a été ses performances du samedi, rarement capables de se rapprocher du Néerlandais en qualifications.

Améliorer ce domaine est l’un de ses grands objectifs pour la saison prochaine.

« Il y a certainement des choses que j’aurais pu faire différemment cette année par rapport à l’année dernière, juste en termes de retour et de compréhension de la performance de la voiture », a déclaré Albon.

« C’est vraiment important et quelque chose qui prend du temps et des tours à comprendre. Chaque voiture a ses propres caractéristiques sur le carburant lourd, le carburant léger, avant les qualifications, il y a beaucoup de choses qui changent et j’ai l’impression qu’avec les bonnes étapes, j’aurais pu obtenir une meilleure performance.

«Mais ce sont toutes les connaissances que j’ai maintenant en banque et je sens que je peux les utiliser pour l’année prochaine. J’ai l’impression que, d’une manière générale, l’année dernière, les essais libres se sont plutôt bien passés, c’était toujours juste les qualifications où j’ai un peu lutté.

« Je le sais maintenant et je pense que l’année prochaine je pourrai l’utiliser. »

Share