Alfa Romeo cherche un changement de chance après un «  grand pas en avant  »

Frédéric Vasseur est content de la façon dont Alfa Romeo progresse cette saison, mais estime que le destin a conspiré contre eux.

L’équipe basée en Suisse faisait vraiment partie de la division inférieure la saison dernière, en compétition avec Williams et Haas, mais semble avoir une voiture plus rapide ce trimestre.

Alfa Romeo a produit des performances accrocheuses en essais libres et même parfois en qualifications. Cependant, ils ont trouvé les choses plus difficiles le dimanche.

Toujours à l’écart de la campagne, la quête de points n’a pas été aidée lorsque, au départ du deuxième tour du Grand Prix du Portugal, Kimi Raikkonen s’est distrait en changeant un réglage sur son volant et a heurté le dos de son coéquipier Antonio. La voiture de Giovinazzi, le Finlandais cassant son aileron avant et devant se retirer.

Mais avec un moteur Ferrari amélioré à l’arrière, Alfa Romeo sait qu’elle a plus de vitesse si seulement elle peut rassembler tous les aspects clés d’un week-end de course.

« Par rapport à l’année dernière, nous avons fait un grand pas en avant en termes de performances pures de la voiture », a déclaré le directeur de l’équipe Vasseur, cité par Motorsport-total.com.

«L’année dernière, à Barcelone, nous étions à 2,8% du meilleur temps lors de la première séance d’essais, cette fois-ci, il était de 1,5%. C’est un an et demi, même si le rythme de course est une autre histoire.

Découvrez tous les derniers vêtements d’équipe 2021 via la boutique officielle de Formule 1

En ce qui concerne les incidents en course, il y a un vieil adage selon lequel «vous faites votre propre chance», mais Vasseur estime que la fortune n’a pas favorisé Alfa Romeo cette année.

En plus de l’incident de Portimao avec Raikkonen rencontrant Giovinazzi, l’Italien a également subi une torsion malheureuse car son arrêt au stand sous la Safety Car au Grand Prix d’Espagne a été ruiné lorsqu’il a été découvert qu’un pneu dégonflé était sur le point d’être monté.

Un tout nouveau set a dû être sorti et Giovinazzi est tombé au fond du peloton, terminant finalement 15e.

«Il faut être au bon endroit au bon moment, il faut éviter les erreurs et peut-être que nous avons quelques difficultés à tout mettre en place maintenant», a ajouté Vasseur.

« Je ne suis pas inquiet. Tant que le rythme est là, cela portera ses fruits à un moment donné. »

Le Français de 52 ans a également fait l’éloge de Giovinazzi, qui a progressé par rapport à son coéquipier beaucoup plus expérimenté Raikkonen en qualifications notamment, où il détient un avantage face à face 3-1 cette saison – qui est leur troisième. en tant que partenariat.

«Ce n’est certainement pas facile à côté de Kimi. Au début, il a eu quelques difficultés à trouver sa place mais il devient de plus en plus confiant », a déclaré Vasseur à propos du joueur de 27 ans qui a terminé 12e au Portugal, juste derrière Carlos Sainz de Ferrari.

« La douzième place n’est pas notre objectif, mais si nous finissons juste derrière Sainz dans toutes les courses, je pense que nous marquerons également. »

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!

Share