Alfa Romeo n’exclut pas Théo Pourchaire pour le siège 2022

Frédéric Vasseur a révélé que Theo Pourchaire, qui n’a eu que 18 ans le 20 août, est envisagé pour un siège Alfa Romeo dans les saisons à venir.

Le jeune Français est attaché à l’équipe Sauber et est promis à un bel avenir en Formule 1, bien que le temps soit de son côté pour obtenir son diplôme compte tenu de ses jeunes années.

Pourchaire a récemment reçu un cadeau d’anniversaire au début du 18e anniversaire d’un essai de F1 dans une Alfa Romeo 2019 au Hungaroring en récompense des progrès qu’il réalise dans sa première campagne de Formule 2.

Finaliste du championnat FIA F3 l’année dernière, il a franchi une étape réussie en remportant la course principale à Monaco et occupe la sixième place du classement, bien qu’un peu loin de ce qui semble être une bataille à cinq pour le titre actuellement mené. par Oscar Piastri de Guanyu Zhou.

La formation Alfa Romeo de la saison prochaine est entourée de doutes, Kimi Raikkonen étant susceptible de prendre sa retraite, potentiellement remplacé par son compatriote Valtteri Bottas.

Antonio Giovinazzi est le coéquipier actuel du vétéran Finlandais, mais il a connu deux saisons et demie peu spectaculaires avec l’équipe basée en Suisse.

Des rumeurs ont indiqué que l’Italien pourrait rejoindre la nouvelle équipe de Ferrari pour le Championnat du monde d’endurance et laisser la place à Nyck de Vries, ancien champion de Formule E et de Formule 2.

Lorsqu’on lui a demandé si Pourchaire était en lice pour une promotion en F1 dans un avenir prévisible, Vasseur n’a pas exclu cette possibilité.

Découvrez tous les derniers vêtements d’équipe 2021 via la boutique officielle de la Formule 1

« J’envisage Theo, je ne sais pas si c’est pour l’année prochaine ou pour le futur », a déclaré le directeur de l’équipe Alfa Romeo, cité par Motorsport Week.

« Théo fait partie de la famille, il fait partie de la [Sauber] Académie. Nous consacrons beaucoup d’énergie à Theo car nous sommes convaincus que Theo est l’un des meilleurs pour l’avenir.

« Je ne sais pas si ce sera 2022, 2023 ou 2024 mais je suis convaincu qu’il sera, à un moment donné, l’un des meilleurs [for the future]. « 

Concernant l’évolution de carrière du pilote originaire du nord de Cannes, Vasseur a déclaré : .

« Je n’étais pas très à l’aise et il a eu un début de [2020 F3] saison, mais il était alors tout près de remporter le championnat.

« Le passage à la F2 serait [also] être énorme et lors de la deuxième épreuve, il a pu gagner à Monaco.

« Il a la capacité de s’adapter très rapidement à la situation, mais nous devons aussi parler d’expérience et cela ne s’achète pas, il suffit de tester et de courir.

Share