Allégement du gouvernement Modi sur les frais de retard de TPS, paiement de la taxe pour aider les MPE, mais une extension supplémentaire est encore nécessaire: experts

Banc Tamil Nadu de l'AAAR, TPS, possibilité de cartes-cadeaux ou de bons, Kalyan Jewelers, instrument de contrepartie (forme non monétaireLe CBIC a également annoncé la prolongation de la date d’échéance pour le dépôt de la déclaration de vente GSTR-1 avril jusqu’au 26 mai.

Facilité de faire des affaires pour les MPME: Alors même que la communauté des MPME continue d’exhorter le gouvernement à prolonger de deux à trois mois les délais de paiement de la TPS et de production des déclarations, le ministère des Finances a offert aux contribuables une dispense de frais tardifs pour le dépôt des déclarations mensuelles GSTR-3B pour mars et avril et des taux d’intérêt réduits. pour les retards de paiement. Bien que cela soulagerait temporairement les micro et petites entreprises (MPE), un assouplissement supplémentaire pourrait être nécessaire, car Covid et son impact seraient longs et prendraient plus de temps à s’installer, selon les experts.

«Ils (le gouvernement) doivent examiner la tonalité. Il ne s’agit pas seulement de tolérer les retards, mais aussi d’éliminer la cause fondamentale en retardant la date d’échéance elle-même. Actuellement, en raison de la deuxième vague de pandémie, les entreprises sont en péril et, à plusieurs endroits, les employés ne parviennent pas à survivre. Je pense que le moment est venu de repousser les dates pour donner un effet de levier suffisant aux MPE », a déclaré à Financial Express Online Manguirish Pai Raikar, président du Conseil national des MPME, Assocham.

Le Conseil central des impôts indirects et des douanes (CBIC) avait publié samedi une notification annonçant la prolongation de 15 jours pour le dépôt de la déclaration mensuelle GSTR-3B pour les contribuables dont le chiffre d’affaires était supérieur à 5 crore Rs avec une taxe inférieure de 9%. tarif pour les 15 jours. Pour les contribuables ayant jusqu’à Rs 5 crore de chiffre d’affaires au cours de l’exercice précédent, un délai de 30 jours a été accordé pour déposer leurs déclarations 3B pour mars et avril à compter de leur date d’échéance sans frais de retard. Le taux d’intérêt pour eux serait nul pendant les 15 premiers jours et 9 p. 100 par la suite. Après 30 jours, un taux de 18 pour cent serait perçu. «Cette notification sera réputée être entrée en vigueur à compter du 18 avril 2021», a déclaré le CBIC.

«Heureux que le gouvernement ait pris la bonne décision qui apportera un soulagement aux petites entreprises, dont beaucoup sont actuellement fermées en raison des verrouillages et des couvre-feux. Si les verrouillages et les restrictions persistent après le 24 mai dans différentes régions de l’Inde, empêchant les petites entreprises de déposer un dossier, nous espérons que le gouvernement accordera une autre prolongation jusqu’au 30 juin », a déclaré Sachin Taparia, président de LocalCircles à Financial Express Online. Selon une récente enquête de LocalCircles portant sur 2370 startups, MPME, commerçants et prestataires de services, 80% des personnes interrogées avaient suggéré une extension du paiement de la TPS et du dépôt des déclarations sans pénalité.

Lisez aussi: Petits, moyens, d’autres hôtels rejoignent à nouveau FM Sitharaman; disent que l’ECLGS ne les aide pas à survivre

Le CBIC a également annoncé l’extension de la date d’échéance pour le dépôt de la déclaration des ventes GSTR-1 avril jusqu’au 26 mai à partir de la date d’échéance réelle du 11 mai. «Les concessions permettant des conformités tardives soulageront en effet les problèmes de bande passante pour les MPME. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour améliorer le flux de liquidité en leur dirigeant le flux de crédit via les banques et les NBFC et les organismes gouvernementaux eux-mêmes effectuant des paiements en temps opportun ou des paiements anticipés aux fournisseurs de MPME », a déclaré Suraj Malik, partenaire – Taxe sur les transactions, BDO Inde à Financial Express en ligne. «Étant donné que les secours sont pour une période limitée et que Covid augmente chaque jour, il doit y avoir une prolongation jusqu’au 30 juin», a déclaré Praveen Khandelwal, secrétaire général du CAIT à Financial Express Online.

Au 13 avril 2021, le nombre d’affaires déposées devant les conseils de facilitation des MPE (MSEFC) par les MPE avait presque doublé au cours des 12 derniers mois. De 13091 cas de retard de paiement déposés contre le ministère central, le département, le CPSE ou le gouvernement de l’État respectif, au 27 avril 2020, depuis le lancement du système de surveillance des paiements différés MSME Samadhaan le 30 octobre 2017, le nombre avait bondi de 96 pour cent à 25705 demandes au 13 avril 2021, selon les données du gouvernement. Le montant à payer dans le nombre de cas déposés a également augmenté de 125 pour cent, passant de 4 112 crores de Rs à 9 250 crores de Rs au cours de ladite période, ont montré les données de la MSME Samadhaan. Le nombre de cas résolus a également plus que doublé, passant de 3 145 impliquant 598 crores Rs à 6 643 impliquant 1 075 crores Rs.

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles des introductions en bourse, les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt à l’aide du calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.