Amazon va ajouter 75000 travailleurs supplémentaires et offre un bonus de 100 $ pour une preuve de vaccination

(Photo Amazon)

Amazon embauche 75000 travailleurs supplémentaires pour ses opérations d’entreposage et de logistique aux États-Unis et au Canada alors que le géant de Seattle continue de croître à un rythme effréné au milieu de la pandémie.

La dernière vague d’embauche représente une augmentation de près de 6% des 1,27 million d’employés d’Amazon dans le monde.

Amazon a déclaré jeudi que bon nombre de ses nouvelles recrues recevraient un «bonus à la signature» pouvant aller jusqu’à 1 000 $. Les nouvelles recrues qui arrivent au travail déjà vaccinées recevront un avantage supplémentaire de 100 $, a déclaré la société.

Amazon licencie 27000 employés au premier trimestre en retour au modèle traditionnel d’emplois après les vacances

Les nouveaux rôles ouverts paieront un salaire de départ moyen de plus de 17 $ de l’heure – plus de 2 $ de plus que le salaire de départ habituel d’Amazon de 15 $ de l’heure. Le mois dernier, la société a déclaré qu’elle dépensait 1 milliard de dollars en augmentations de salaire pour ses employés d’exploitation, promettant des augmentations comprises entre 50 cents et 3 dollars de l’heure à plus de 500 000 employés.

Lors de l’appel sur les résultats du premier trimestre de la société, le directeur financier d’Amazon, Brian Olsavsky, a déclaré que l’augmentation des salaires avait été en partie motivée par une économie en reprise, qui entraîne une concurrence accrue pour les travailleurs.

En 2020, l’entreprise a augmenté de 50% l’empreinte de son entrepôt déjà vaste et a augmenté ses effectifs de 500000 employés pour répondre à la demande. La frénésie d’embauche fulgurante constitue l’une des plus grandes expansions d’entreprise de l’histoire des États-Unis.

Amazon a supprimé environ 27000 postes au cours du premier trimestre de cette année, la plus forte baisse d’effectifs d’un trimestre à l’autre de l’histoire d’Amazon. L’entreprise réduit généralement ses effectifs à la suite d’une augmentation annuelle de l’embauche de travailleurs saisonniers au quatrième trimestre pour traverser la période de magasinage des Fêtes.

Les bénéfices d’Amazon de janvier à mars ont plus que triplé d’une année sur l’autre pour atteindre 8,1 milliards de dollars. Les bénéfices de l’année dernière dépassent 26 milliards de dollars, ce qui est plus que les trois années précédentes combinées, a noté le Wall Street Journal.

Amazon a été critiqué ces derniers mois sur les conditions de travail de ses employés de la logistique à la suite d’une tentative de syndicalisation infructueuse dans un entrepôt de Bessemer, en Alabama. sont en sécurité, le PDG Jeff Bezos a déclaré dans sa lettre annuelle aux actionnaires le mois dernier qu’Amazon «doit (nt) faire un meilleur travail pour ses employés».

Amazon a déclaré que 2 000 des nouveaux postes seraient situés dans l’État de Washington.