in

Ana de la Reguera parle d’Eiza et des Mexicains triomphant à Hollywood

Ce n’est pas la première fois qu’il travaille sur une production américaine, mais après avoir travaillé si longtemps, il voit enfin un changement dans l’industrie avec les Latinos. « Nous sommes beaucoup de Mexicains, quand je suis arrivé nous étions peu nombreux et nous nous voyions à peine et nous n’avons eu aucun contact, mais au cours des cinq dernières années, nous nous sommes tous entendus. Je m’entends et je parle à tout le monde », dit-il en riant. “Nous nous donnons des conseils comme” Hé, tu es déjà allé à cette audition, combien allez-vous facturer, qu’allez-vous faire, que vous ont-ils dit, ne vous arrêtez pas ici« Je pense que plus nous sommes toujours unis, meilleures sont les choses. »

L’armée des morts. (NETFLIX)

Lorsqu’il parle de ce groupe, il fait référence à Eiza González, Diego Boneta, Poncho Herrera, Karla Souza, Demián Bichir, Paola Núñez, Kate, entre autres avec qui il est toujours en contact. En fait, jusqu’à Ils ont des discussions pour dire hé, “ici, vous avez besoin d’un latino” et les contacts, les castings sont partagés et tout cela a fait que “on voit plus de Latinos ces derniers temps, on doit se soutenir”, dit-il.