Andreas Seidl craint que la Hongrie ne convienne pas à McLaren

Le patron de l’équipe McLaren, Andreas Seidl, a déclaré que jouer sur des pistes qui ne leur conviennent pas, peut-être comme le Hungaroring, est vital pour leur saison.

L’équipe de Woking se dirige vers le Grand Prix de Hongrie avec la P3 du championnat des constructeurs, bien qu’une Ferrari nettement améliorée continue de les traquer, avec 15 points de retard.

Leur prochain champ de bataille sera le Hungaroring, une piste souvent appelée « Monaco sans les murs ».

Donc, compte tenu de leurs performances à Monaco cette année, c’est une piste qui devrait en théorie convenir à la fois à Ferrari et à McLaren.

Mais Carlos Sainz a déjà fait valoir que ce n’était peut-être pas le cas pour Ferrari, en raison des voitures à force d’appui élevée transformant la Hongrie en un tour plus rapide, et maintenant Seidl a exprimé des doutes quant à l’adéquation de McLaren pour cette piste.

Cela dit, les performances dans un lieu potentiellement délicat comme celui-ci, selon Seidl, détermineront cette bataille chez les constructeurs.

« Le Hungaroring présente à l’équipe un défi intéressant par rapport aux pistes relativement rapides d’Autriche et de Silverstone. Avec des niveaux d’appui élevés et un tracé serré et sinueux, il n’est pas surprenant que beaucoup décrivent souvent le circuit comme Monaco sans les murs », a-t-il déclaré.

« L’équipe, avec Lando [Norris] et Daniel [Ricciardo], ont fait un travail fantastique jusqu’à présent pour nous placer dans cette position dans le championnat des constructeurs. Mais nous savons que le combat est loin d’être terminé et que l’élan pourrait s’éloigner de nous avec un seul week-end difficile.

« Les défis posés par le Hungaroring ne conviennent peut-être pas à notre voiture autant que les autres circuits du calendrier, mais une grande partie de la lutte pour la troisième place cette année sera décidée par nos performances sur des pistes qui ne jouent pas naturellement sur nos forces.

« Nous allons travailler dur en équipe, aux côtés de Mercedes HPP, pour nous assurer de maximiser toutes les opportunités qui se présenteront au cours du week-end.

« Comme toujours, l’objectif est de marquer un bon nombre de points et de continuer à viser la position la plus élevée possible dans le championnat des constructeurs. L’équipe va tout donner ce week-end avant que nous ayons une chance de nous regrouper et de nous ressourcer pendant les vacances d’été. »

Démarquez-vous de la foule avec des produits McLaren via la boutique officielle de Formule 1

Quand il s’agit d’avoir un marqueur de points fiable, McLaren a le meilleur sur la grille à l’heure actuelle à Norris, le seul pilote à avoir marqué des points à chaque manche de la saison 2021 jusqu’à présent.

C’est une piste qui occupe une place particulière dans le cœur du Britannique, ayant fait ses débuts officiels en F1 là-bas en 2017, et maintenant il cherchera à relever le défi délicat du Hungaroring pour terminer la première partie de 2021 en beauté.

« J’ai hâte de retourner en Hongrie, une piste dont je garde de bons souvenirs après mes débuts officiels en F1 là-bas en 2017 », a-t-il déclaré.

« Nous avons connu un bon début de saison jusqu’à présent et nous viserons à terminer le premier semestre en beauté, avant une pause pendant la fermeture estivale.

« Le Hungaroring peut être un circuit difficile à maîtriser et nous savons que ce sera un défi de surpasser nos plus proches rivaux dans le championnat des constructeurs. Mais nous allons tout donner pour continuer à creuser cet écart et nous préparer pour une solide deuxième partie de saison.

McLaren a tout ce dont elle a besoin pour réussir du point de vue du pilote avec Ricciardo, un ancien vainqueur en Hongrie, impatient de passer de l’autre côté du garage.

L’Australien y a gagné pour Red Bull en 2014, mais vise maintenant une amélioration de sa forme en qualifications au volant de la MCL35M pour augmenter ses chances d’obtenir un bon résultat.

« J’ai hâte d’aller à Budapest, c’est l’une de mes pistes préférées du calendrier et une course que j’ai gagnée dans le passé », a-t-il déclaré.

« C’est un circuit très serré et technique avec des niveaux élevés d’appuis requis sur la voiture. Mais cela ne fait qu’ajouter au défi et à l’excitation pour moi – c’est une vraie piste de pilote.

« C’est un circuit où les dépassements peuvent être difficiles, nous allons donc travailler dur pour maximiser nos performances samedi, ce qui devrait nous aligner pour un dimanche un peu plus facile.

« Comme toujours, nous continuerons à travailler dur pour marquer autant de points que possible et continuer à pousser dans le championnat des constructeurs. »

Share