Andreas Seidl pense qu’il y a « encore beaucoup à venir » de Daniel Ricciardo chez McLaren

Andreas Seidl a été impressionné par la forme récente de Daniel Ricciardo, mais pense qu’il y a beaucoup plus à venir de l’Australien à l’avenir.

Après une première moitié de saison difficile au cours de laquelle il a été confortablement surclassé par son coéquipier Lando Norris, Ricciardo a commencé à changer les choses depuis la pause estivale.

En plus de remporter le Grand Prix d’Italie, il a terminé dans le top cinq à Spa, Sotchi et Austin et a devancé le Britannique de 19 points.

De plus, alors que c’est le chaos tardif qui a poussé Norris à terminer derrière lui en Russie, il a eu le dessus sur lui pendant la majeure partie du week-end en Italie et aux États-Unis en particulier.

Seidl pense que le joueur de 32 ans n’est même pas encore totalement à l’aise avec sa machine et pense donc que le meilleur reste à venir.

« C’est juste une autre confirmation que depuis la trêve estivale, il s’est continuellement amélioré et se sentait plus à l’aise dans la voiture, ce qui est bien », McLaren le directeur de l’équipe a dit selon speedcafe.com.

« Je pense, et il le dit lui-même, je ne pense pas qu’il soit encore complètement à l’aise avec notre voiture, quelles que soient les conditions, le tracé de la piste ou la situation.

« Avec qu’il s’y habitue de plus en plus, passe de plus en plus de temps dans notre voiture, passe de plus en plus de temps à faire des tours, je pense qu’il est tout à fait naturel qu’il y ait encore beaucoup plus à venir de son côté, ce qui est évidemment encourageant.

« Mais en même temps encore, c’était un super week-end de sa part ici à Austin, et une très bonne course jusqu’à la fin de la course où il a montré pourquoi nous voulions l’embarquer et l’amener chez McLaren. »

Sa victoire à Monza a sans aucun doute été le point culminant de sa saison et de celle de McLaren jusqu’à présent, il s’agit de sa première victoire depuis 2018 et de leur première depuis 2012.

Alors qu’il a mené cette course du début à la fin après avoir devancé Max Verstappen au départ, Seidl pense que sa dernière course à Austin a peut-être été encore meilleure.

« C’était définitivement un week-end très fort de la part de Daniel », a-t-il déclaré.

« Je pense qu’il est juste de dire que c’était, avec Monza, probablement son week-end le plus fort avec nous – peut-être même juste de dire que c’était son meilleur week-end avec nous jusqu’à présent sur une piste qui a aussi beaucoup de types de virages différents.

« Je suis très content de ce qu’il a pu réaliser ce week-end et c’était aussi une excellente performance de sa part pour garder Carlos derrière toute la course et être soumis à une pression énorme. »

Share