Ansu Fati parle d’un nouveau contrat, d’une blessure au genou, de Memphis Depay et d’El Clasico

Barcelone a célébré jeudi le nouveau contrat d’Ansu Fati avec une conférence de presse au Camp Nou où le joueur de 18 ans a pu répondre à une multitude de questions.

L’attaquant n’a pas pu effacer le sourire de son visage tout au long du presseur et a clairement indiqué qu’il n’avait jamais été tenté de s’éloigner de Barcelone.

Fati a également fourni des informations intéressantes sur sa blessure au genou, sa connexion avec Memphis Depay et comment il peut améliorer son jeu.

Voici les faits saillants de l’homme principal.

Ansu sur sa blessure au genou

Le genou est quelque chose que j’ai maintenant oublié. Je m’inquiète pour d’autres choses comme ma fatigue. Je suis très calme, très heureux, je n’ai pas mal et j’espère que ça va continuer comme ça.

Je n’ai jamais douté que je reviendrais jouer. Il y a quelques années, quelque chose de similaire s’est produit et cela m’a aidé à tout évaluer. Je suis revenu de l’autre alors pourquoi je ne peux pas revenir de ça ?

Ansu sur son nouveau contrat

Dès le premier jour, ma première option était de rester ici à Barcelone. J’en ai parlé à mon agent et nous avons pu nous mettre d’accord. Je suis très heureux que le club me fasse confiance. Il se peut que j’aie eu des offres de l’extérieur mais ça a toujours été mon rêve de rester ici et d’essayer d’être un succès ici.

Ansu sur le port du n ° 10

Je suis très reconnaissant au club d’avoir fait confiance à moi et à tous les capitaines. Un autre joueur aurait pu avoir ce numéro mais heureusement je l’ai eu et je suis très reconnaissant au club et aux capitaines de me l’avoir offert. Pour moi, il n’y a pas de pression, juste de la motivation. Personne ne va gérer ce que Leo a fait. Je dois prendre mon propre chemin. Je ne regarde pas trop les chiffres, juste ce que je peux faire et ce que je peux apporter à l’équipe.

Ansu sur Victor Valdes

Je suis très reconnaissant à Víctor, il m’a beaucoup aidé à gérer mes émotions. Tout s’est passé très vite. J’aurais aimé passer plus de temps avec lui.

Ansu sur la façon dont il peut s’améliorer

Il y a encore beaucoup de place pour l’amélioration, surtout en écoutant les gens qui veulent vous aider. J’aimerais continuer à tout améliorer. Je n’ai encore rien fait, je suis encore au début de ma carrière. J’ai besoin d’améliorer de nombreux aspects, tout ce que j’ai déjà et je ne peux y parvenir qu’avec un travail quotidien.

Ansu sur le classique

Jouer un Clasico est toujours une motivation supplémentaire. Le Real Madrid est notre grand rival et vous devez être prêt pour ces grands matches. Je suis assez calme car je sais que l’équipe fera tout pour remporter la victoire. Nous devons nous améliorer mais nous allons sortir et concourir et je pense que dans le Clasico, il n’y a jamais de favori. C’est à domicile qui joue en notre faveur et nous allons essayer de gagner.

Ansu sur Memphis Depay

Je n’ai pas joué beaucoup de matches avec lui mais il semble que nous nous comprenions bien, pas seulement sur le terrain mais en dehors. Memphis, depuis la minute où il est arrivé ici, a toujours travaillé dur pour s’impliquer. C’est un gars formidable, il pense toujours aux autres. Il ne parle pas beaucoup espagnol et je ne parle pas beaucoup anglais mais nous parlons et tout sur le terrain est plus facile. J’espère pouvoir partager de nombreuses années avec lui dans ce club.

Ansu sur sa chance manquée contre le Dynamo Kiev

Busi m’a déjà prévenu. Il y avait une option pour passer, mais à cause de la malchance ou d’une mauvaise exécution, cela n’a pas été accepté… Vous en apprenez. La prochaine fois je le donnerai à Busi, ou Philippe qui était là aussi.

Ansu au retour d’Eric Garcia

J’étais très content pour Eric. Nous étions ensemble dans la ligue des jeunes. Nous avons une grande amitié donc je suis vraiment heureux pour lui et sa famille. C’est un joueur qui veut être ici.

Share