Antonio Giovinazzi reproche à Nikita Mazepin d’avoir ruiné sa dernière course en Q1

Antonio Giovinazzi a accusé Nikita Mazepin de manquer de respect, ce qui l’a empêché de réaliser un dernier tour de piste en Q1 pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne.

L’homme d’Alfa Romeo risquait de ne pas se qualifier pour la deuxième partie des qualifications à Imola, mais il semblait qu’il obtiendrait une autre chance.

Cette chance lui a été enlevée par la recrue Mazepin, car le pilote Haas a utilisé le sillage derrière Giovinazzi juste avant la ligne de départ / arrivée avant de le dépasser.

S’adressant à la Formule 1 après la course, Giovinazzi a déclaré: «C’est assez clair – nous nous respectons au début du tour et il ne s’est pas respecté. Ce n’est vraiment pas correct pour un tour de qualification et je n’ai pas fait mon dernier tour donc oui, difficile à dire.

Il a confirmé qu’il n’avait «pas encore» parlé à Mazepin, qui n’a certainement pas été loin du drame jusqu’à présent en peu de temps dans le sport.

Un tourbillon des médias sociaux a signifié qu’il a commencé son temps en F1 sur le pied arrière, et les rotations ont été l’histoire de son temps dans le VF-21 jusqu’à ce point après s’être écrasé lors du premier tour à Bahreïn.

Mazepin a cependant défendu son comportement lors des qualifications, affirmant qu’il avait suivi les instructions de son ingénieur pour continuer.

«En F1, c’est un peu difficile car il y a 20 voitures, évidemment dans le premier segment, où nous en sommes», a déclaré Mazepin.

«Tout le monde sort en même temps et la piste n’est tout simplement pas assez grande pour nous tous.

«Nous avons eu cette discussion sur le gentlemen’s agreement et évidemment je n’ai pas eu de problème avec ça. Mais quand il y a trois secondes sur l’horloge, c’est soit vous partez, soit vous devez boxer, et vous traversez le départ / l’arrivée en premier.

«Donc je ne pense pas qu’il y ait un problème avec ça. Je suis ici pour faire mes tours et, vous savez, nous sommes tous dans le même monde.

Découvrez tous les derniers vêtements d’équipe 2021 via la boutique officielle de Formule 1

Aucun des deux n’est entré dans la deuxième partie des qualifications et Giovinazzi prendra le départ de la course en P17, avec Mazepin P19.

Sur sa propre performance, Mazepin a ajouté: «La voiture est juste un peu difficile à conduire pour être cohérente et pour être sûr où elle va être à chaque tour.

«Mais à part tout ça, tu sais, c’est la réalité. Nous le savons. Je ne suis pas prêt à m’y attarder à chaque course.

«Je pense qu’en tant qu’équipe, nous travaillons très bien. Moi et mon coéquipier [Mick Schumacher] donnent tous deux des commentaires très similaires. Et je pense que nous en tirons le maximum pour le moment et que nous construisons de bonnes bases. »

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook