Apple licencie un employé qui les accusait de sexisme

11/09/2021 à 22:32 CEST

Apple a licencié Ashley Gjøvik, directrice principale des programmes d’ingénierie qui a parlé ouvertement de ses expériences de travail pour le géant de la technologie. Gjøvik a assuré que avoir vécu du sexisme et un environnement de travail hostile en travaillant pour Apple et j’ai passé des mois à en parler à l’entreprise. Gjøvik a reçu une demande de « chatter » avec des représentants de l’entreprise, mais lorsqu’il a demandé qu’elle soit transmise par courrier électronique pour un témoignage écrit, l’entreprise a refusé.

Gjøvik a dit que a accordé un congé administratif payé d’une durée indéterminée après avoir soulevé des inquiétudes concernant le sexisme sur le lieu de travail et avoir un environnement de travail dangereux et hostile. De plus, il a été découragé d’utiliser la société Slack, où il avait ouvertement critiqué Apple. Ses plaintes contre le géant de la technologie incluent le fait qu’on lui ait demandé de rendre son ton moins autoritaire lors des présentations. Ils lui auraient également dit qu’il était « normal » qu’il reçoive des plaintes concernant sa formation à la diversité., y compris certains qui la considéraient « trop ​​dure avec l’homme blanc ».

Share