Apple retarde le retour au bureau de ses employés jusqu’en janvier au moins

Apple a retardé son plan de retour des employés au bureau jusqu’en janvier au moins, en raison d’inquiétudes concernant une augmentation des cas de COVID-19 et l’émergence possible de nouvelles variantes, rapporte Bloomberg.


Apple avait précédemment prévu de reprendre le travail en personne début septembre, mais la société a retardé ce calendrier jusqu’en octobre. Maintenant, en raison de préoccupations persistantes, ce délai a encore été repoussé jusqu’en janvier au moins.

Dans une note envoyée au personnel, obtenue par Bloomberg, la responsable des ressources humaines et de la vente au détail de l’entreprise, Deirdre O’Brien, a déclaré qu’Apple ne prévoyait pas de fermer ses bureaux ou magasins de vente au détail actuellement ouverts, mais encourageait les employés à se faire vacciner. Contrairement à d’autres entreprises, Apple n’a pas encore imposé l’obligation de vacciner ses employés.

L’entreprise a déclaré au personnel qu’elle confirmerait le calendrier de réouverture un mois avant que les employés ne soient tenus de retourner au bureau. Apple avait précédemment eu pour objectif d’exiger que tout le personnel retourne dans les bureaux de l’entreprise début septembre avant de retarder cela jusqu’en octobre. Lorsque les employés sont tenus de revenir, ils devront travailler au bureau au moins trois jours par semaine – les lundis, mardis et jeudis – avec le travail à distance le mercredi et le vendredi disponible.

La note au personnel, envoyée par Deirdre O’Brien, responsable des ressources humaines et de la vente au détail, a ajouté que la société ne prévoyait pas actuellement de fermer ses bureaux ou ses magasins de détail. Mais elle a fortement encouragé le personnel à se faire vacciner. La société n’a pas encore exigé de vaccinations ou de tests, bien qu’elle augmente son programme de tests jusqu’à trois tests de coronavirus à domicile par semaine. Une porte-parole d’Apple a refusé de commenter la note.

Les plans d’Apple pour retourner au bureau ont été critiqués par les employés d’Apple, qui affirment que l’entreprise est insensible aux membres du personnel qui pourraient préférer travailler à distance. Au retour des employés, Apple prévoit d’avoir des employés au bureau au moins trois jours par semaine, les jours restants travaillant à distance.

Share