Aucune information pour prouver l’affirmation d’Israël AP-Hamas ⋆ .

Stéphane De Sakutin / .

secrétaire d’État Antony Blinken a dit qu’il avait demandé à Israël des informations pour corroborer son affirmation selon laquelle le Hamas opérait dans un bâtiment partagé par l’Associated Press, mais qu’il ne l’avait pas encore vu.

Il a fait ce commentaire dans un discours à Copenhague après qu’Israël a rasé le bâtiment samedi, mais a déclaré qu’il n’avait «vu aucune information fournie», selon l’AP.

«Dans tous ces engagements, nous avons clairement indiqué que nous sommes prêts à apporter notre soutien et nos bons offices aux parties si elles recherchent un cessez-le-feu», at-il ajouté. «Toute initiative diplomatique qui fait progresser cette perspective est quelque chose que nous soutiendrons», a-t-il déclaré. «Et nous sommes à nouveau disposés et prêts à le faire. Mais en fin de compte, il appartient aux parties d’indiquer clairement qu’elles veulent parvenir à un cessez-le-feu. »

Israël a détruit le bâtiment samedi après avoir alerté les locataires de ses plans dans le cadre d’un effort visant à détruire les bases d’opérations du Hamas, que le département d’État de Blinken désigne comme une organisation terroriste. PDG AP Gary Pruitt s’est dit «choqué» par le déménagement, notant que l’organisation avait utilisé le bâtiment pendant 15 ans.

Les remarques étaient légèrement plus équilibrées que les commentaires des collègues de Blinken dans l’administration, y compris le secrétaire à la Défense. Lloyd Austin, qui a déclaré la semaine dernière qu’il s’était entretenu avec le ministre israélien de la Défense Benny Gantz de réaffirmer «le droit d’Israël à se défendre et a condamné le ciblage délibéré des civils israéliens par le Hamas».

Vous avez un conseil que nous devrions savoir? [email protected]