Australie, la dernière cartouche pour l’Espagne

29/07/2021 à 19h30 CEST

La délégation espagnole de hockey sur gazon masculin affronte la dernière journée de la phase de groupes dans laquelle c’est tout ou rien. Les défaites contre l’Inde et la Nouvelle-Zélande et le match nul contre l’Argentine lors des débuts obligent les Espagnols à gagner ou à faire match nul pour être au tour suivant. La défaite pourrait les classer, mais cela dépendra de ce qui se passera dans les autres matches du groupe.

Ceux de Frédéric Soyez, qui ils n’ont remporté que deux victoires lors de leurs onze derniers matches officiels, ils veulent oublier le début compliqué des JO de Tokyo 2020 et renforcer leur estime de soi avec une victoire contre la favorite Australie, avec l’autorisation de la Belgique, qui les conforte dans le groupe et leur octroie un ticket pour les quarts de finale.

L’équipe nationale était proche du tableau des médailles à Londres 2012 et à Rio de Janeiro 2016 et dans cette édition 2020, ils veulent répéter l’exploit de Pékin 2008 et atteindre la finale. Bien qu’il n’ait pas été à la hauteur lors des dernières Coupes du monde, Les Espagnols arrivent à l’événement olympique en tant que finalistes actuels en Europe et veulent continuer à écrire l’histoire.

L’Australie, une rivale historiquement difficile

L’Espagne jouera sa place en quarts de finale contre une Australie qui a remporté tous ses matches avec solvabilité : elle compte 21 buts en sa faveur et seulement huit contre et a battu l’Inde (1-7) lors de la deuxième journée.. L’équipe a affronté les joueurs océaniques jusqu’à 12 fois au cours de la dernière décennie avec un contexte clairement défavorable : deux victoires pour l’Espagne et dix pour l’Australie.

Les Espagnols ont besoin de marquer des points pour assurer leur présence en phase finale : un match nul et une victoire les classeraient mathématiquement car la Nouvelle-Zélande et l’Argentine se disputent la passe. S’ils tombent aux mains des Australiens, ils doivent attendre précisément que l’Argentine ou la Nouvelle-Zélande gagnent et que le Japon ne batte pas l’Inde.

Share