« Avant je m’entraînais avec Cristiano Ronaldo, maintenant je suis laitier »

27/09/2021 à 15h54 CEST

Le football prend de nombreux virages, à la fois pour ceux qui restent au sommet et pour ceux qui doivent prendre des virages dans leur vie.

L’un de ceux qui était dans l’élite mais qui n’a finalement pas pu rester est Richard Eckersley, ancien joueur de Manchester United, entre autres. Dans une récente conversation avec ., Eckersley a parlé de sa vie actuelle et de sa carrière sportive après ses débuts avec les « Red Devils » en 2008.

« J’y ai pensé tout le temps. Cristiano Ronaldo est de retour à United Et la dernière fois qu’il était là, j’étais là. je m’entraînais avec lui. Et maintenant je suis crémier et commerçant, je vends du lait d’avoine. Il joue toujours au foot. C’est une folle. Des mondes à part », a-t-il commenté.

« Je ne changerais pas pour lui. Je suis très heureux et je maîtrise mon destin », Ajouter. En 2015, l’Anglais a disputé son dernier match en 2015 avec le maillot Oldham Athletic, lorsqu’il s’était blessé à la 71e minute contre Doncaster Rovers. Aujourd’hui âgé de 32 ans, l’ancien arrière droit a disputé quatre matches avec Manchester United et a ensuite passé à Burnley, Plymouth, Bradford, Toronto FC, New York Red Bulls et Bury FC avant de rejoindre Oldham.

« Oldham n’avait ni argent ni aspirations. Je revenais d’un mariage, nous avons eu un nouveau-né et j’ai dit à ma femme que je voulais arrêter le football. C’était un soulagement. J’avais assez d’argent pour tenir six mois ou un an,  » dit-il. .

Aujourd’hui, il vit à Totnes avec sa famille, où il dirige son entreprise laitière. « Nous avons notre propre maison, notre jardin, nous cultivons notre propre nourriture. C’est comme une ville sans routes. C’est une communauté d’environ 40 personnes. Tout est végétarien et 100% biologique. Nous produisons 25 000 litres de lait par mois dans des bouteilles en verre. Tout est réutilisable, c’est un business model circulaire, nous avons 22 employés, nous voulons être le plus grand distributeur de lait du Royaume-Uni dans les cinq prochaines années. Qui sait… Peut-être que Manchester United le conservera un jour dans ses réfrigérateurs ?« 

Share