Basket-ball | Jeux Olympiques: l’Espagne fait ses débuts aux Jeux à l’endroit où le ciel s’est touché

L’Espagne revient à l’endroit où elle était autrefois heureuse. L’équipe nationale revient 15 ans plus tard sur les tables de la Saitama Super Arena, l’un de ces lieux qui font partie de l’imaginaire populaire du sport espagnol car l’équipe y a remporté la première Coupe du monde de son histoire. Aujourd’hui, nous en avons déjà deux, d’ailleurs. Un souvenir brillant qui sert de moteur pour briser une autre barrière comme remporter l’or olympique après deux médailles d’argent et de bronze consécutives.

La tâche est compliquée mais pas impossible pour un groupe qui ne comprend pas le sens de ce mot comme le démontre ce même scénario en 2006 : « Saitama nous apporte de très bons souvenirs. Ainsi, par exemple, El Chacho et moi étions des débutants et maintenant nous sont C’est un endroit spécial qui nous éveille l’illusion d’essayer de gagner à nouveau « , se souvient Rudy, l’un des quatre joueurs qui font partie de l’équipe depuis 2006 avec Sergio Rodriguez: » Ce terrain nous rappelle de très bons souvenirs. Nous sommes heureux d’être de retour ici. »

Cette motivation est devenue une arme fondamentale pour lutter contre le découragement qui aurait pu provoquer la perte inattendue de Juancho Hernangmez au dernier moment. Une épreuve de plus pour le caractère d’une équipe qui n’oublie pas son coéquipier, mais ne pense plus qu’à faire avancer la situation, comme le soulignait Rudy avant le crash : « C’est triste, mais en même temps on sait ce qu’est La Familia , et à cet égard, nous serons avec lui, j’espère qu’il est avec nous et attend que Lpez-Arostegui le rejoigne le plus tôt possible « .

Pour répéter son histoire d’amour avec Saitama, l’Espagne doit commencer par une victoire contre le Japon, l’équipe hôte et qu’elle avait déjà battue avec solvabilité (55-104) en 2006. Mais cette fois, l’équipe japonaise n’aura rien à voir avec ça. d’il y a 15 ans. Les Asiatiques arrivent à leurs Jeux le moral au plus haut après une préparation au cours de laquelle ils ont battu la Belgique et la France, bourreau de la Dream Team.

Abonnez-vous à la newsletter BRAND Basket et recevez par e-mail, du lundi au dimanche et tôt le matin, les actualités exclusives, interviews, reportages, graphiques et vidéos qui marqueront la journée en NBA, Endesa League, Euroleague et dans le reste du monde du basket.

Share