Behemoth’s Nergal : comment Anthony Kiedis m’a inspiré pour dire « non » aux fans d’une manière très affirmée mais polie

MONSTRE leader Adam « Nergal » Darski a récemment été interviewé par l’ancien guitariste du groupe Mateusz Śmierzchalski pour ce dernier « h23 » Podcast. Au cours de la longue conversation, que l’on peut voir en deux parties ci-dessous, Nergal a évoqué sa politique sur la façon dont il traite les fans lorsqu’ils l’approchent pendant le dîner au restaurant pour demander une photo. Il a dit (tel que transcrit par BLABBERMOUTH.NET): « Mon bon ami, il me racontait des histoires avec des personnes emblématiques de LA Et l’une de mes histoires absolument préférées de la sienne est… C’était juste un gamin qui attendait devant certains spectacles, et il venait juste de tomber sur Ozzy Osbourne. Et il me dit, ‘Mec, Ozzy Osbourne c’était cool. Il [let me] prendre une photo. Et ils étaient super sympas et cool. Et puis je me suis retrouvé à cette fête et je vois qu’il y a de la putain Anthony Kiedis [RED HOT CHILI PEPPERS] debout devant moi, alors je me suis juste approché de lui de la manière la plus polie, et je lui ai juste demandé » — c’est incroyable ; J’adore ça – je lui ai juste tapoté le dos et il s’est juste tourné vers moi, et je lui ai juste demandé d’une manière super polie, ‘Antoine, ça te dérange si je prends une photo avec toi ?’ Et il va, genre, [in an assertive way] ‘Absolument pas.' »

Nergal a ajouté qu’il appréciait Antoineapproche directe en refusant la demande de photo de son ami. « Je ne peux pas l’aimer plus que moi », a-t-il déclaré. « Je pense que c’est incroyable. Tu sais pourquoi ? Parce que tu… je veux dire, c’est cool si les gens font ça [take pictures with fans]. J’ai l’habitude de le faire, mais à de nombreuses occasions, les fans, ils sont juste partout sur vous. Ils ne savent pas où sont les limites ; ils ne le ressentent pas. Tu es dans un restaurant et tu as rendez-vous avec une dame, et [they approach you excitedly], ‘Peut-on prendre une photo ?’ ‘Non.’ Et en quelque sorte [the Kiedis story] m’a inspiré à dire « non » d’une manière très affirmée mais polie. Je n’ai donc aucun problème à dire : « Je suis désolé. Il s’agit d’une réunion privée. J’ai un rendez-vous. J’espère que la prochaine fois. Et je suis content de voir leurs réactions, qui, neuf sur dix [times], sont, comme, ‘Je respecte ça. Désolé du dérangement. À la prochaine. Puis-je vous serrer la main ?’ ‘Bien sûr vous pouvez.’ Et c’est cool. Et j’ai développé cette compétence pour dire « non » de manière polie parce que parfois, vous devez dire non. »

DarskiProjet solo d’influence folk/blues/américain MOI ET CET HOMME sortira son troisième album studio complet, « New Man, New Songs, Same Shit, Vol. 2 », le 19 novembre via Disques de napalm.

MONSTRE célébrera ses 30 ans de carrière avec un événement de diffusion en direct massif appelé « XXX Ans Ov Blasphème » cet Halloween, le 31 octobre. L’événement mettra en vedette trois ensembles distincts dans trois endroits spectaculaires, commémorant les trois décennies du groupe à faire de la musique et de l’art.

Pour commenter une histoire ou une critique de BLABBERMOUTH.NET, vous devez être connecté à un compte personnel actif sur Facebook. Une fois connecté, vous pourrez commenter. Les commentaires ou les publications des utilisateurs ne reflètent pas le point de vue de BLABBERMOUTH.NET et BLABBERMOUTH.NET n’approuve ni ne garantit l’exactitude des commentaires des utilisateurs. Pour signaler du spam ou tout commentaire abusif, obscène, diffamatoire, raciste, homophobe ou menaçant, ou tout ce qui pourrait enfreindre les lois applicables, utilisez les liens « Signaler à Facebook » et « Marquer comme spam » qui apparaissent à côté des commentaires eux-mêmes. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit du commentaire Facebook (la flèche est invisible jusqu’à ce que vous la survoliez) et sélectionnez l’action appropriée. Vous pouvez également envoyer un e-mail à blabbermouthinbox(@)gmail.com avec les détails pertinents. BLABBERMOUTH.NET se réserve le droit de « masquer » les commentaires pouvant être considérés comme offensants, illégaux ou inappropriés et de « bannir » les utilisateurs qui violent les conditions d’utilisation du site. Les commentaires cachés apparaîtront toujours à l’utilisateur et à ses amis Facebook. Si un nouveau commentaire est publié par un utilisateur « banni » ou contient un mot sur liste noire, ce commentaire aura automatiquement une visibilité limitée (les commentaires de l’utilisateur « banni » ne seront visibles que par l’utilisateur et ses amis Facebook).

Share