Benfica, une équipe fétiche pour Barcelone

27/09/2021 à 8h45 CEST

Le FC Barcelona de Ronald Koeman visite Benfica à domicile lors de la deuxième journée de la phase de groupes des Champions. Après avoir été battus (0-3) par le Bayern en ouverture, les Catalans affrontent un match clé pour les aspirations de la compétition : les trois points sont essentiels pour garder toutes les options ouvertes et remonter le moral de l’équipe.

Le bloc culé, qui a montré une bonne image contre Levante dans ce qui était aussi le retour de l’attendu Ansu Fati, ils affrontent une équipe qu’ils n’ont jamais perdue en compétition européenne. Il compte trois victoires et trois nuls sur un total de six confrontations directes, lors des saisons 1991/92, 2005/06 et 2012/13, mais Il n’a gagné qu’une seule fois à domicile.

Toujours avec l’infirmerie qui déborde malgré la reprise d’Ansu Fati, le nouveau numéro 10 de l’équipe, celles de Ronald Koeman semblent arriver au bon moment après les bons sentiments transmis contre l’équipe de Paco López. Avec un bon rythme de jeu et une excellente version buteur (jamais auparavant avec le Néerlandais, deux buts avaient été marqués dans les 15 premières minutes), l’équipe est prête pour une semaine au cours de laquelle visitera le stade Da Luz et aussi le Wanda Metropolitano le septième jour de LaLiga.

Benfica, synonyme d’aller loin dans la compétition

Il se trouve qu’à deux des trois occasions (saisons 1991/92 et 2005/06) où Benfica et Barcelone ont coïncidé dans la compétition continentale maximale, l’équipe du Barça a fini par soulever le trophée en fin de saison.. Lors du premier titre de l’histoire du club, ils se sont rencontrés en quart de finale de championnat et Barcelone a laissé Benfica lui-même en route, ainsi que le Sparta Prague et le Dinamo Kiev, pour affronter la Sampdoria en finale. Le reste, avec Ronald Koeman, actuel entraîneur de l’équipe première, appartient à l’histoire.

Ils se retrouveraient également en phase de groupes de la Ligue des champions lors de la troisième saison de Frank Rijkaard, lorsque l’équipe du Barça marquait un point lors de sa visite au stade Da Luz et les trois points au Camp Nou. Avec Ronaldinho comme grande figure et Leo Messi donnant les premiers échantillons de ce qu’il pourrait être, les Catalans ont remporté le deuxième titre à Paris contre l’Arsenal de Thierry Henry.

Le précédent le plus récent remonte à 2012/13, avec Tito Vilanova à la barre. Le club, qui a affronté la première saison sans Pep Guardiola sur le banc, a atteint les demi-finales, où il affronterait un Bayern autoritaire (7-0 au total lors du match nul).). Lors de la phase de groupes contre Benfica, à domicile, ils n’ont pas pu passer le match nul, mais à domicile, ils ont obtenu les trois points avec des buts d’Alexis et de Cesc.

Share