Bientôt, je serai à 100%

alonso

Le pilote alpin Fernando Alonso a déclaré qu’il atteindrait bientôt «100%» alors que l’Espagnol attendait avec impatience la troisième course de son retour en Formule 1 après une absence de deux ans.

Le double champion du monde de F1 n’a marqué qu’un point jusqu’à présent depuis le début de son troisième passage à Enstone, avec sa 10e place à Imola seulement après que Kimi Raikkonen se soit vu infliger une pénalité de temps après la course.

Alonso a cependant été très impressionnant lors de l’ouverture de la saison à Bahreïn où il s’est qualifié dans le top 10, seulement pour un emballage sandwich pour le forcer à prendre sa retraite.

Dans la perspective du premier Grand Prix du Portugal de sa carrière, Alonso a insisté sur le fait qu’il avait juste besoin d’un peu plus de temps pour se mettre à niveau, ajoutant que changer de catégorie n’était «jamais un problème» pour lui dans le passé.

«Je ne sais pas où je suis actuellement en termes de pourcentage», a-t-il déclaré. «Comme je l’ai dit avant le début de la saison, il faudra quelques courses.

«Il en va de même pour les personnes qui ont changé d’équipes cette année, car il y a des choses qui font que chaque équipe est différente en termes de rétroaction du volant, de rétroaction sur la pédale, de la façon dont la voiture réagit aux différentes choses, de la conduite en trottoir, des performances de freinage, la dégradation des pneus – ce sont des choses que vous découvrez avec les courses et avec l’expérience.

«C’est quelque chose qui n’est pas différent pour moi, c’est encore plus grand pour moi parce que ce n’est pas que j’ai changé d’équipe, j’ai changé de sport, en gros. Cela prendra du temps. Ce n’est pas une excuse. J’ai juste besoin de travailler plus dur et de mieux préparer les choses pour le week-end. J’ai changé d’équipe et j’ai changé de catégorie plusieurs fois dans ma carrière et cela n’a jamais été un problème.

«Ce ne sera pas non plus un problème cette fois-ci. Bientôt, nous serons à 100%. »

Deux courses en et Alpine n’ont récolté que trois points de championnat, ce qui les laisse septième du championnat des constructeurs.

Interrogé sur les niveaux de performance de l’équipe jusqu’à présent, Alonso a admis qu’ils n’avaient «aucune marge».

«Je suppose que c’est une question difficile à laquelle tout le monde essaie de répondre maintenant», a-t-il ajouté.

«Je pense que les performances de la voiture ne sont pas là où nous voulions être. En lutte pour le troisième trimestre, nous n’avons aucune marge pour le moment. Il y a un groupe très serré au milieu de terrain, car nous savions que deux ou trois dixièmes peuvent vous faire terminer septième ou huitième, ou 14e, 15e.

«Nous sommes dans ce groupe. Nous n’avons aucune marge du tout, donc si tout se passe bien ce week-end, nous pouvons nous battre dans la partie supérieure de ce groupe. Si quelque chose ne va pas ce week-end, vous vous rabattez assez facilement. C’est comme ça que je pense que ça va être pour toute la saison.