Bilan fiscal sans visage: 60% des dossiers alloués réglés en un an, selon Mody de CBDT

«Là où il y avait un cas pour augmenter la demande fiscale, cela a été fait et là où il n'était pas nécessaire d'augmenter la demande, aucune réclamation fiscale n'a été faite», a déclaré Mody.«Là où il y avait un cas pour augmenter la demande fiscale, cela a été fait et là où il n’était pas nécessaire d’augmenter la demande, aucune réclamation fiscale n’a été faite», a déclaré Mody.

Après le déploiement du système d’évaluation sans visage il y a environ un an, le département de l’impôt sur le revenu a réglé environ 1,15 lakh d’ordonnances d’imposition, soit 58% des cas alloués à une telle résolution, a déclaré PC Mody, président de la Commission centrale des impôts directs (CBDT).

Selon lui, après le lancement du programme en août 2020, 57 985 cas hérités et 1 36 001 nouveaux cas ont été attribués dans le cadre d’un système d’évaluation sans visage. Sur ces derniers, 46 822 affaires héritées du passé et 59 552 nouvelles affaires ont été réglées.

«Là où il y avait un cas pour augmenter la demande fiscale, cela a été fait et là où il n’était pas nécessaire d’augmenter la demande, aucune réclamation fiscale n’a été faite», a déclaré Mody.

Dans ces cas, des demandes fiscales supplémentaires n’étaient présentes que dans environ 8% des cas (contre 60% dans le système précédent) qui impliquaient une interface personnelle et un élément de subjectivité qui en résultait, a déclaré Mody. Le montant impliqué dans les litiges fiscaux était supérieur à `11 crore de lakh à la fin de l’exercice 19, selon les données officielles, en hausse de 23% par rapport au niveau d’il y a un an; les recettes fiscales brutes du Centre en FY19 étaient de Rs 20,8 lakh crore.

Sur un total de 412 046 cas attribués au Centre national d’évaluation sans visage (CNSA) après le lancement du mécanisme d’appel sans visage en septembre 2020, des avis ont été émis dans 3,64 389 cas et des ordonnances finales ont été rendues dans 14743 cas.

Des évaluations sans visage ont été lancées dans le but d’évaluer le revenu total ou la perte de la personne évaluée en vertu de l’article 143 (3) ou 144 de la Loi de l’impôt sur le revenu de 1961. L’idée est de conférer plus d’efficacité, de transparence et de responsabilité en éliminant l’interface entre l’agent évaluateur et les évaluateurs au cours de la procédure dans la mesure où cela est technologiquement possible. On considère que le système permet une utilisation optimale des ressources grâce à des économies d’échelle et à une spécialisation fonctionnelle. Il s’agit d’une évaluation en équipe avec une compétence dynamique.

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles des introductions en bourse, les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt à l’aide du calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.