in

Billie Eilish et Black Pumas font la une des sorties du Record Store Day

Record Store Day a annoncé la programmation officielle de 150 titres exclusifs qui sortiront le 26 novembre pour le Black Friday.

La liste des sorties principalement en vinyle comprend des albums en édition limitée, des EP ou des singles d’artistes tels que Billie Eilish, Jason Isbell, Aerosmith, Trippie Redd, U2, Puma noir, John Legend, Jimi Hendrix, Lana Del Rey, Fleetwood Mac, Charlie Parker, Miles Davis, Mobb Deep, Leonard Cohen, le Jerry Garcia Band, Tank and the Bangas, Motorhead, Bill Evans et Blackberry Smoke.

Les organisateurs du Record Store Day mettent en garde cette année qu’il est possible que quelques-uns des titres annoncés aujourd’hui tombent, en raison de graves retards dans les usines de fabrication de vinyle. Quelques sorties prévues pour le Black Friday sont également retenues dans cette programmation afin que les artistes puissent les annoncer eux-mêmes.

Les sorties de Craft Recordings incluent un tout nouveau Sam Cooke compilation, The First Mile of the Way, qui met en lumière les années de formation du chanteur, notamment ses enregistrements de gospel avec les Soul Stirrers et ses premières incursions dans la musique pop.

Craft propose également plusieurs rééditions spéciales de vinyles, dont un pressage pour le 10e anniversaire de Evanescence album éponyme le plus vendu; le premier grand vinyle du deuxième album acclamé des Wrens, Secaucus ; et une édition vinyle de 180 grammes du Les chanteurs incontournables Disque de Noël, le vingt-cinquième jour de décembre.

Les autres versions à noter incluent :

Billie Eilish, “Pas le temps de mourir” (15 000 exemplaires)

Son single de 7 pouces comprend deux versions inédites de son thème James Bond – l’une étant une version démo et l’autre en direct des Brit Awards. Bien qu’il ne s’agisse que d’un single, la pochette intérieure comprend des photos, une feuille de paroles et même des partitions.

Aerosmith, « 1971 : The Road Starts here » (10 000 exemplaires en vinyle, 2 000 en cassette)

Ils n’étaient que des rêveurs lorsque le groupe de Boston s’est réuni dans une salle de répétition en 1971 et que l’enregistrement de Joe Perry a été allumé. Cette sortie de sept pistes comprend des premières versions brutes de chansons familières qu’Aerosmith a enregistrées deux ans avant leur accord avec Columbia, y compris “Dream On” et “Mama Kin” dans leur forme la plus brute.

Charlie Parker, « Bird in LA » (2 500 exemplaires en vinyle, 5 000 en CD)

Un total de 29 enregistrements inédits des séjours du grand jazz en Californie en 1948-52, des dates de club à une apparition à la télévision avec Dizzy Gillespie à un sanctuaire “Jazz at the Philharmonic show, sont inclus dans une nouvelle collection disponible en 4 Coffret LP ou 2 CD.

Pour une liste complète des détaillants Record Store Day participants, visitez recordstoreday.com.

Résumé et objectifs de Séville

Jiggle Physics 096 : décision épique ; Vitrine PlayStation 2021