Blocage des achats de blé au Pendjab en tant que centre et spar de l’État

PaddyDes agences officielles comme la FCI achètent environ un tiers du blé qu’elles se procurent en hiver au Pendjab.

Par Prabhudatta Mishra

Même si l’achat officiel de blé du Pendjab pour la saison rabi actuelle devrait commencer à partir du 10 avril, l’impasse concernant les moyens de transférer le montant – estimé à près de 26000 crores de roupies – aux agriculteurs est restée non résolue, même mardi.

Alors que le gouvernement de l’État du Pendjab, foyer de l’agitation des agriculteurs contre les trois lois litigieuses régissant la commercialisation des produits agricoles, insiste pour que les paiements soient effectués par l’intermédiaire des arhatiyas (commissionnaires) comme cela a été la pratique conventionnelle dans l’État, le Centre veut que le Pendjab, comme d’autres États, de passer au nouveau système de transfert direct des fonds sur les comptes bancaires des agriculteurs.

Le système de transfert direct a été déployé par étapes depuis 2018 et à partir de maintenant, presque tous les États le suivent. À partir de cette saison d’approvisionnement, Haryana, qui est voisine du Pendjab, et d’où la protestation des agriculteurs en cours reçoit beaucoup de soutien, passera également au système de transfert direct pour effectuer des paiements aux agriculteurs.

Des agences officielles comme la FCI achètent environ un tiers du blé qu’elles se procurent en hiver au Pendjab.

«Notre ministre en chef (le capitaine Amarinder Singh) rencontrera bientôt le Premier ministre Narendra Modi pour discuter de la question. Nous espérons une solution avant le début des achats », a déclaré le ministre de l’Alimentation du Pendjab, Bharat Bhushan Ashu, à FE. Bien qu’aucune confirmation n’ait été donnée par le Premier ministre à une demande de réunion du ministre en chef, elle se tiendra bientôt, a déclaré Ashu, qui est également susceptible d’accompagner Singh à la réunion avec le Premier ministre.

Le mois dernier, le Centre a approuvé une demande du gouvernement du Pendjab de rééchelonner les achats de blé en raison de la maturité tardive de la récolte et d’une augmentation des cas de Covid-19 dans l’État. La passation des marchés débutera désormais à partir du 10 avril et se poursuivra jusqu’au 31 mai, tandis que le plan antérieur était de l’entreprendre entre le 1er avril et le 25 mai.

Le Pendjab n’a pas encore de mécanisme de transfert direct des paiements sur les comptes bancaires des agriculteurs, y compris les agriculteurs locataires et les métayers. D’autre part, en adhérant à une directive du Centre, Haryana a conclu des arrangements élaborés avec la Food Corporation of India (FCI) pour les achats de blé au MSP. Les agriculteurs de Haryana ont été enregistrés via un portail en ligne créé pour la passation des marchés et le paiement sera transféré sur leurs comptes bancaires.

Dans une lettre à Singh, datée du 27 mars, le ministre de l’Union de l’alimentation et de la distribution publique, Piyush Goyal, a indiqué que le Centre avait demandé à l’État de rationaliser la procédure de passation des marchés et de paiement conformément aux lignes directrices sur le paiement direct en ligne aux agriculteurs et conformément aux finances publiques. Système de gestion (PFMS) depuis 2018. Le Centre a accordé des exemptions au Pendjab à ce sujet au cours des trois dernières saisons, a souligné Goyal.

Goyal a également déclaré que l’infrastructure informatique appropriée n’a pas été mise en place par le gouvernement du Pendjab pour intégrer les registres fonciers avec le portail de passation de marchés en ligne. Demandant l’attention personnelle du ministre en chef sur la question, Goyal avait recherché «une coopération dans la mise en œuvre de la politique du gouvernement indien concernant le paiement en ligne directement sur le compte des agriculteurs et la conformité du PFMS».

Au cours de la campagne en cours, l’objectif d’achat de blé au Pendjab a été fixé à 130 lakh tonnes contre 127,14 lakh tonnes achetées l’année dernière. Bien que la valeur MSP de l’approvisionnement de l’année dernière était de `24474 crore (à` 1,925 / quintal), la FCI a dû payer des frais de marché (3%), des frais de développement rural (3%) et une commission d’arhatiya (2,5%) supplémentaires, ce qui était estimé à environ 2080 crore. Le Centre a accepté le maintien de la commission arhatiya, mais est passé du paiement d’un pourcentage de MSP à un montant fixe par rapport à l’année dernière.

Compte tenu d’une production record de 109,24 millions de tonnes de blé dans le pays au cours de la campagne 2020-2021 (juillet-juin), le gouvernement s’est également fixé comme objectif d’acheter 42,74 millions de tonnes pour le pool central, soit près de 10% de plus que quantité réelle achetée l’année dernière. Les achats de blé dans le pays commencent à partir du 1er avril de chaque année et dans deux mois, toute l’opération se termine.

Savez-vous ce que sont le ratio de réserve de trésorerie (CRR), le projet de loi de finances, la politique fiscale en Inde, le budget des dépenses, les droits de douane? FE Knowledge Desk explique chacun de ces éléments et plus en détail à Financial Express Explained. Obtenez également les cours des actions BSE / NSE en direct, la dernière valeur liquidative des fonds communs de placement, les meilleurs fonds d’actions, les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants sur Financial Express. N’oubliez pas d’essayer notre outil gratuit de calcul de l’impôt sur le revenu.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.