Boateng fait appel de la condamnation pour avoir maltraité son ex-partenaire

16/09/2021 à 19:47 CEST

.

L’ancien international allemand Jérôme Boateng a fait appel condamnation pour mauvais traitements infligés à son ex-conjoint, la mère de ses deux filles jumelles, qui lui a été imposée il y a une semaine à Munich. Les avocats du footballeur de 33 ans ont présenté un argument contre la condamnation, qui condamne Boateng à verser 1,8 million d’euros de dédommagement à sa petite amie.

Le tribunal de Munich a estimé qu’il était prouvé que le footballeur avait insulté, frappé et mordu son partenaire lors de vacances dans les Caraïbes en 2018 et qu’il s’était blessé au visage.. La plaignante a affirmé que le footballeur avait continué à l’insulter et à l’attaquer après une violente dispute alors qu’elle était déjà allongée sur le sol. Boateng a admis dans sa déclaration qu’ils s’étaient disputés dans une maison de vacances de luxe, mais a nié avoir frappé son ex-partenaire..

La relation entre les deux a commencé en 2007, bien qu’elle n’ait pas été continue. Ils ont eu deux filles ensemble, pour la garde desquelles ils se sont également battus devant les tribunaux. Boateng, dans les rangs de l’Olympique de Lyon après avoir joué la quasi-totalité de sa carrière au Bayern Munich, a eu plusieurs relations houleuses ou toxiques. L’opinion publique allemande a récemment secoué la nouvelle du suicide d’une autre ex-petite amie à lui, le mannequin Kasia Lenhardt, quelques jours après leur séparation..

Share