Boris Johnson prévient que la levée du lockdown pourrait avoir une «sérieuse perturbation» dans un contexte de panique indienne | UK | Nouvelles

Lors d’un briefing à Downing Street vendredi, le Premier ministre a déclaré que si la nouvelle variante était jugée «significativement» plus transmissible, il pourrait y avoir «des choix difficiles». Au cours de la semaine dernière, les cas de la souche détectés pour la première fois en Inde ont presque triplé, selon Public Health England.

M. Johnson a expliqué qu’il n’y a «aucune preuve» que la variante peut échapper aux vaccins.

Il a également assuré au pays que la prochaine phase d’assouplissement du verrouillage lundi se poursuivrait comme prévu.

Cependant, le Premier ministre a averti que ses espoirs de lever le verrouillage le 21 juin pourraient être anéantis par la tension indienne.

Il a déclaré: «Je ne pense pas que nous ayons besoin, sur la base des preuves actuelles, de retarder notre feuille de route et nous allons poursuivre notre plan pour passer à la troisième étape en Angleterre à partir de lundi.

LIRE LA SUITE: Boris Johnson a exhorté “ l’esprit de prudence ” à s’appliquer à ceux qui voyagent à l’étranger

Il a dit: «J’exhorte les gens à réfléchir à deux fois à ce sujet.

«Nous voulons que les habitants de ces régions reconnaissent qu’il existe un risque supplémentaire, une menace supplémentaire de perturbation des progrès causée par cette nouvelle variante et qu’ils exercent simplement leur discrétion et leur jugement d’une manière dont je suis sûr qu’ils l’ont été tout au long de cette pandémie. “

Vendredi, les chiffres officiels ont montré que le Royaume-Uni a enregistré 2193 cas de COVID-19 et 17 autres décès au cours de la dernière période de 24 heures.

Lundi, dans le cadre de la prochaine étape de la feuille de route pour la sortie du lock-out, les Britanniques seront autorisés à se rencontrer à l’intérieur dans des maisons et des lieux d’accueil.

Les voyages internationaux non essentiels seront également autorisés selon un système de feux de signalisation avec des pays «verts», «orange» et «rouges».