Bottas rebondit avec la pole position au Portugal

Valtteri Bottas a fait attendre Lewis Hamilton pour sa 100e pole position, le Finlandais battant son coéquipier Champion du Monde par 0.007s au Portugal.

Hamilton s’est qualifié sur le circuit de l’Algarve, déterminé à battre son rival au titre Max Verstappen alors qu’il poursuivait l’histoire, le premier pilote à atteindre potentiellement un triple chiffre.

En fin de compte, cependant, c’est Bottas qui les a battus tous les deux, prenant la pole position par 0,007s devant Hamilton. Verstappen s’alignera troisième.

Il y a eu un bref moment d’inquiétude chez Mercedes avec la W12 de Valtteri Bottas. L’équipe a changé un capteur moteur et il était en route et se dirigeait vers les qualifications.

Avec Bottas le plus rapide au classement général avec huit minutes à faire en Q1 avec un 1: 19,2, son coéquipier Lewis Hamilton a vu son premier tour – un 1: 18,7 – supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste. Il a rejoint une liste croissante qui comprenait Charles Leclerc, Kimi Raikkonen et Nikita Mazepin.

Hamilton, Leclerc et Raikkonen ont tous réussi mais Mazepin ne l’a pas fait, encore une fois le plus lent de tous lors des qualifications. Il a abandonné avec Daniel Ricciardo, Lance Stroll, Nicholas Latifi et Mick Schumacher.

Bottas a été le plus rapide avec un 1: 18,722, terminant devant Lando Norris et Hamilton tandis que Sergio Perez, malgré une vrille dans le gravier au virage 4, a également réussi.

La Q2 a vu Hamilton et Verstappen se diriger vers les pneus moyens avec Bottas sur les pneus tendres. Cela n’a pas empêché Hamilton de passer P1, un 1: 17.968. Cela lui a mis une demi-seconde sur Bottas. Vertappen ne pouvait gérer que P5.

Ferrari a également opté pour les médiums pour Charles Leclerc avec Carlos Sainz sur les softs mais les coéquipiers risquaient d’abandonner, P8 et P9 à deux minutes de la fin. Ils se sont améliorés avec George Russell qui a raté le troisième trimestre de 0,05 s.

Il a abandonné avec Antonio Giovinazzi, Fernando Alonso, Yuki Tsunoda et Kimi Raikkkonen.

Q3 et c’était jusqu’à 10 hommes, même si l’on pourrait dire de façon réaliste trois, pour décider de la pole position. Leclerc n’avait qu’une seule demande de Ferrari: «Ne m’envoyez pas avec trop de trafic!» Hélas, les qualifications et le trafic vont de pair.

Verstappen, Hamilton et Bottas ont échangé des violets avec le pilote Red Bull effectuant un 1: 18,209 seulement pour perdre cela pour les limites de piste. Bottas est allé en tête avec un 1: 18,348 pour s’asseoir sur la pole provisoire, 0,007s sur Hamilton. Sergio Perez était troisième devant Sainz. Verstappen s’est opposé sans un temps au tableau.

En route pour une deuxième manche, Verstappen a opté pour les pneus tendres tandis que les coéquipiers de Mercedes ont opté pour les médiums. Verstappen, cependant, a échoué, son temps juste assez bon pour P3. Cela a laissé à Bottas et Hamilton le soin de décider de la pole position.

Hamilton était en retard d’une demi-seconde après le deuxième secteur, Bottas ne prenant même pas la peine de terminer son tour, prenant la pole position avec un 1: 18,348. Hamilton a terminé deuxième devant Verstappen et Perez.

Sainz, Ocon, Norris, Leclerc, Pierre Gasly et Sebastian Vettel, en Q3 pour la première fois avec Aston Martin, complètent le top dix.

Fois

1 Valtteri Bottas Mercedes 1: 18.348
2 Lewis Hamilton Mercedes 0.007s
3 Max Verstappen Red Bull 0,398s
4 Sergio Perez Red Bull 0.542s
5 Carlos Sainz Ferrari 0.691s
6 Esteban Ocon Alpine 0,694s
7 Lando Norris McLaren 0.768s
8 Charles Leclerc Ferrari 0.958s
9 Pierre Gasly AlphaTauri 1.127s
Dix Sebastian Vettel Aston Martin 1.311s
11 George Russell Williams 1: 19.109
12 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Racing 1: 19.216
13 Fernando Alonso Alpine 1: 19.456
14 Yuki Tsunoda AlphaTauri 1: 19.463
15 Kimi Raikkonen Alfa Romeo Racing 1: 19.812
16 Daniel Ricciardo McLaren 1: 19.839
17 Lance Stroll Aston Martin 1: 19.913
18 Nicholas Latifi Williams 1: 20.285
19 Mick Schumacher Haas 1: 20.452
20 Nikita Mazepin Haas 1: 20.912

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook.