Bottas remporte la course de sprint mais partira dernier

11/09/2021 à 17h30 CEST

Valtteri Bottas a remporté la deuxième Sprint Race de la saison, dont le résultat configure les positions sur la grille du GP d’Italie, qui se tiendra demain à Monza à 15h00. Le Finlandais ne sera cependant pas en tête de la grille car des changements de moteur l’ont condamné à prendre le départ demain dernier. Verstappen et Ricciardo ont complété les premières positions de cette mini course, limitée à 18 tours et 100 kilomètres.

Le triomphe de Bottas dans cette Sprint Race lui a permis d’ajouter trois points supplémentaires, mais les données les plus pertinentes sont les deux que Max Verstappen a ajouté, qui a porté la différence à cinq avec Lewis Hamilton en tête du championnat du monde (226,5 x 221, 5 points). Le Néerlandais s’élancera également de la pole position de la quatorzième course de l’année, accompagné au premier rang par Daniel Ricciardo.

La deuxième mini-course – la première s’est déroulée à Silverstone avec une victoire de Verstappen – a encore montré qu’il y a un manque d’incitations pour que les pilotes prennent plus de risques, puisque tout incident les condamne dans une course qui est celle qui distribue les points. La course a commencé par un mauvais départ d’Hamilton, qui est passé de la deuxième à la cinquième place – dépassé par Max et les deux McLaren – et une sortie de piste spectaculaire de Pierre Gasly au troisième virage, ce qui a provoqué la sortie de la voiture de sécurité.

A partir de là, peu de dépassements et une course anodine en attendant ce qui peut arriver dans ce GP d’Italie, dans lequel Hamilton et Mercedes seront contraints de revenir. Il est intéressant de noter que Mercedes a non seulement remporté la course de sprint, mais ses voitures ont dominé à la fois les séances d’essais libres et les qualifications de vendredi. Le choix de changer des parties substantielles du moteur de la voiture de Bottas et le mauvais départ de Hamilton les ont mis en difficulté.

Bottas, pénalisé

Bottas, qui a confirmé cette semaine pour Alfa Romeo l’année prochaine, a obtenu la deuxième pole de la saison après le Portugal. Le Finlandais ne pourra pas profiter du succès obtenu car l’équipe a décidé de monter un nouveau moteur, turbo, MGU-H et MGU-K, le condamnant à partir dernier sur la grille de dimanche, le laissant pratiquement sans options.

En revanche, il faut noter que Charles Leclerc est sixième, derrière Hamilton et, bien qu’il ait monté un vieux groupe motopropulseur pour terminer le week-end après avoir connu un problème électrique vendredi, il ne pénalisera pas car il y avait déjà eu utilisé dans le GP de Belgique. Carlos Sainz, qui prendra le départ juste derrière le Monégasque, a subi un accident spectaculaire sur la Variation Ascari lors de la deuxième séance d’essais libres, mais l’équipe a pu réparer la voiture et se qualifier pour la troisième ligne.

Enfin, il convient de noter que la Formule 1 étudie des modifications concernant le classement de sprint pour 2022, avec l’intention que les courses de sprint soient des courses et non des classements qui décident de l’ordre de la grille pour la course de dimanche. Il est à l’étude de mettre plus de points en jeu dans la course sprint de samedi et que la pole et l’ordre de départ seront réglés vendredi.

Share