Bowdler travaille pour le Washington Post

Ceci, via Stephen Green, est assez drôle : « Let’s Go Brandon ! Le Washington Post publie la « plus grande correction » de tous les temps. Je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur de tous les temps, mais c’est assez drôle :

Au cours du week-end, WaPo a publié un article de type « retour à la civilité » dénonçant les « railleries de plus en plus vulgaires » lancées contre le pauvre président Joe Biden.

Steve a écrit à propos de cet article ici : « Media Vapors Over « Let’s Go Brandon ». C’est la partie amusante :

Voici la rectification :

Une version précédente de cet article disait à tort qu’une foule s’était engouffrée dans un chant « Allons Brandon » lors d’un discours de Donald Trump Jr. en Géorgie. La foule a éclaté dans un « F— Joe Biden! » chanter lors de ce discours en septembre. L’erreur, qui a été insérée par un éditeur, a été corrigée.

Voici comment l’histoire se lit maintenant :

Le fils de l’ancien président, Donald Trump Jr., a fait la promotion à plusieurs reprises du mème et du chant original sur ses flux de médias sociaux. Lors d’un discours en Géorgie en septembre, il est monté sur scène après que la foule ait scandé « USA ! ETATS-UNIS! »

« Il y a quelques autres chants que j’ai entendus », a déclaré Trump Jr. « Avez-vous entendu l’autre qui circule ? » La foule a pris le signal et s’est mise à crier « F— Joe Biden ! »

Le rédacteur en chef du Post n’a donc pas pu se résoudre à enregistrer toute l’étendue du mépris de la foule pour Joe Biden? Apparemment non. Ce qui m’intéresse, c’est que le Post a supposé que tout le monde comprenait « Allons-y, Brandon », même si, pour autant que je puisse le dire d’après une recherche sur le site Web du Post, il n’a jamais expliqué ce phénomène à ses lecteurs.

Cela me frappe comme un exemple de plus de l’incapacité de la presse libérale à garder ses lecteurs dans l’ignorance.

Lien source

Share