Brexit: le Royaume-Uni doit enfin résister aux brutes de l’UE – mise en garde contre le «bain de sang» Politique | Nouvelles

Brexit : Maros Sefcovic dit que le Royaume-Uni doit « calmer la rhétorique »

Et l’ancien eurodéputé du Brexit Party craint que si le traité d’Irlande du Nord n’est pas résolu, une « effusion de sang » pourrait s’ensuivre. S’exprimant hier, M. Sefcovic, qui est le commissaire européen responsable des relations avec la Grande-Bretagne, a pointé du doigt Londres pour des problèmes dans la résolution des tensions persistantes sur le protocole et a émis ce que certains ont interprété comme une menace voilée.

M. Habib a déclaré à Express.co.uk : « Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne, a l’air d’un directeur qui discipline un enfant égaré dans ses relations avec le Royaume-Uni.

« En effet, chaque responsable de l’UE tout au long des négociations sur le Brexit et depuis a traité le Royaume-Uni de la même manière.

« En soi, cette arrogance pourrait être considérée comme insignifiante, mais lorsqu’il s’agit de négociations, il est essentiel qu’une partie ne se laisse pas influencer. »

Maros Sefcovic et le Premier ministre britannique Boris Johnson (Image: GETTY)

Ben Habib

Ben Habib est un ancien député européen du Brexit Party (Image: GETTY)

M. Habib a déclaré : « L’UE est une brute. Au lieu de leur tenir tête, les gouvernements britanniques successifs se sont penchés timidement pour prendre la canne. »

Le résultat de ce qu’il a appelé la « timidité » du Royaume-Uni n’était pas seulement une « humiliation » mais un accord « mauvais » sur le Brexit, a affirmé M. Habib.

Il a expliqué : « Un accord qui comprenait, parmi sa litanie de ventes à guichets fermés, l’Irlande du Nord, faisant ainsi du Royaume-Uni le premier pays de l’histoire à se séparer volontairement.

JUST IN: Brexit justifié alors que la vidéo montre le moment où les navires du bloc se percutent

Seigneur David Frost

Lord David Frost à Bruxelles l’année dernière (Image: GETTY)

L’instrument incriminé est le protocole d’Irlande du Nord.

«Ce protocole est né et s’est propagé sur un faux récit; que l’accord de Belfast interdit les contrôles douaniers sur l’île d’Irlande.

« Une fois ce récit établi, Sefcovic a eu carte blanche pour réprimander le Royaume-Uni pour sa réticence à remplir ses obligations au titre du Protocole. »

A NE PAS MANQUER
L’Ecosse exhorte Boris à enfreindre les règles du Brexit pour aider les citoyens de l’UE [LATEST]
Coup d’esturgeon alors que l’indépendance pourrait sacrifier l’influence de l’Écosse [UPDATE]
Un militant indépendantiste écossais envisage de «perturber» Londres ridiculisé [INSIGHT]

Irlande du Nord

Le protocole d’Irlande du Nord a mis en colère la communauté unioniste (Image: GETTY)

Boris Johnson Viktor Orban

Boris Johnson avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban devant le numéro 10 vendredi (Image: GETTY)

Tournant son attention vers le Royaume-Uni, M. Habib, un ardent critique de Boris Johnson, a ajouté: «Notre gouvernement est pris entre un rocher de sa fausse promesse de ne pas imposer de frontière avec la mer d’Irlande et le droit contractuel strict de l’UE d’en exiger une.

« Le Premier ministre n’a personne à blâmer que lui-même. Il n’avait pas besoin d’être d’accord.

« Le courage, la prévoyance, la planification et le leadership auraient empêché l’UE d’être en mesure d’obtenir cette concession massive.

« Le protocole et sa frontière avec la mer d’Irlande finiront par être abandonnés, même si le Premier ministre continue de ne pas le maîtriser.

Régime douanier pour l'Irlande du Nord

Dispositions douanières pour l’Irlande du Nord (Image : Express)

« Dans ce cas, il est probable qu’il s’accompagne d’effusions de sang. »

Le protocole NI, le mécanisme convenu par le Royaume-Uni et l’UE avec l’intention d’empêcher une frontière dure sur l’île d’Irlande, est profondément impopulaire au sein de la communauté unioniste d’Irlande du Nord, qui le considère comme ayant abouti à une frontière en mer d’Irlande. .

S’adressant au Financial Times, M. Sefcovic a déclaré : « Pour être tout à fait honnête, toutes ces solutions viennent de notre côté.

«Il est tout à fait clair que, si nous n’observons pas de développements positifs, l’atmosphère serait plus aigre, ce qui rendrait plus difficile la recherche de compromis politiques. L’environnement politique serait beaucoup plus difficile.

Cinq moments clés Brexit

Cinq moments clés qui ont conduit au Brexit (Image : Express)

La semaine dernière, M. Sefcovic a mis en garde Lord David Frost lors d’un appel à « l’impatience croissante de l’UE de voir les solutions que le Royaume-Uni apportera désormais ».

Un porte-parole du gouvernement britannique a répondu: «L’UE continue de traiter la frontière réglementaire dans la mer d’Irlande comme si elle était comme n’importe quelle autre frontière extérieure de l’UE, même si le risque pour le marché unique est très limité.

« Cela se traduit par une disponibilité et un choix réduits dans les rayons des supermarchés, des livraisons annulées, des détaillants tirant des produits et une interférence avec les mouvements des animaux de compagnie et des colis.

«Une telle perturbation soutenue sape le protocole dans son ensemble.»

Share