Brexit news : les pêcheurs français menacent de bloquer la Manche alors que la crise de la pêche s’intensifie | Monde | Nouvelles

Le président français a exigé des mesures sévères contre le Royaume-Uni concernant les droits de pêche post-Brexit. Cependant, l’UE a édulcoré l’appel à l’action de M. Macron contre le Royaume-Uni. Les pêcheurs ont protesté après que Jersey n’a accordé des licences qu’à 12 navires de pêche français sur 47 demandes cet été.

Le camouflet aux pêcheurs français a amené M. Macron à exiger des représailles de l’UE.

Mais les membres de l’UE ont décidé de ne pas soutenir la tentative de M. Macron d’amener les États à signer des représailles immédiates contre le Royaume-Uni après Jersey

S’adressant au Daily Mail, un pêcheur français de Boulogne, dans le nord de la Manche, a déclaré qu’il pourrait y avoir des blocages dans des ports comme Calais et Boulogne.

Le pêcheur Pierre-Yves Dachicourt a déclaré : « On nous avait promis de pouvoir aller pêcher dans les eaux anglaises.

JUST IN: Brexit LIVE: Boris devrait être traîné devant la Haute Cour pour son accord

« On ne peut pas vivre comme ça. »

En raison des élections présidentielles françaises imminentes, M. Macron doit montrer qu’il a la volonté d’être ferme dans les négociations sur la pêche post-Brexit.

Le différend de cet été sur les licences de pêche a conduit la France et la Grande-Bretagne à envoyer des patrouilleurs au large des côtes de Jersey.

Les îles anglo-normandes sont des dépendances autonomes de la Couronne britannique.

Concernant le différend sur la pêche, le ministre des Relations extérieures de Jersey, Ian Gorst, a déclaré que le gouvernement de l’île avait adopté « une approche pragmatique, raisonnable et fondée sur des preuves » de la question.

En mai 2021, des pêcheurs français ont organisé une manifestation en mer au large de l’île de Jersey.

Le Royaume-Uni a envoyé deux patrouilleurs navals à Jersey en réponse aux menaces des pêcheurs de le bloquer.

La crise s’est ensuite aggravée lorsque des politiciens français ont suggéré que l’approvisionnement en électricité de Jersey alimenté par des câbles sous-marins en provenance de France pourrait être coupé.

Share