Broberg certifie le titre et Cañizares termine troisième

suédois Kristoffer Broberg, qui a établi samedi avec 61 coups un nouveau record pour le parcours Bernardus Golf (Cromvoirt), a certifié ce dimanche avec le par (72), pour un total de 265 (-23), son triomphe à l’Open du Pays Bas, qui est sa deuxième victoire dans un tournoi de l’European Tour, sa dixième en tant que professionnel, avec l’Espagnol Alejandro Cañizares dans une remarquable troisième place.

De plus, Broberg, 35 ans, l’a fait, avec la pire de ses quatre cartes de la semaine. Se limitant au par 72, avec trois birdies et le même nombre de bogeys, car son avantage au départ était écrasant. Ni plus ni moins de 8 coups sur son poursuivant immédiat, le Danois Marcus Helligkilde, qui n’était pas du tout juste et délivrait un 75 (+3) opaque.

Cela faisait 5 ans et 10 mois que, l’homme né à Stockholm, n’avait pas ajouté de victoire sur le Circuit Européen pour rejoindre le BMW Master 2015. Avant il s’était présenté dans le professionnalisme de manière impressionnante, ayant remporté trois Challenges ( deuxième catégorie de l’European Tour ) en seulement quatre semaines d’août 2012.

Mais après 2015, une série de blessures (hanche et genou) l’a éloigné des terrains de golf, au point que de 2018 à 2020 il n’a été présent que dans onze tournois. Aujourd’hui, aux Pays-Bas, le golf l’a retrouvé. Et il a remporté une victoire plus que méritée, et avec une troisième journée impressionnante, établissant le record de Bernardus Golf à 61.

La deuxième place est finalement revenue à l’Allemand Matthias Schmid (-20), qui l’a remporté au combat avec Cañizares grâce à un dernier round avec 66 coups (-5) pour les 68 (-3) de l’Espagnol, qui l’a laissé en plateau avec un « double bogey » sur le trou 18. Un dernier trou (par 5) que le Madrilène de 38 ans s’est étouffé ces deux derniers jours, puisque la « double crevaison » d’aujourd’hui rejoint le « bogey » de samedi. Bien sûr, au moins, vendredi, il a « volé » un coup.

La troisième place de Cañizares, qui comptait un total de 270 (-18), lui laisse donc un peu mauvais goût dans la bouche. Mais force est de constater que c’est un résultat remarquable et qu’il le ramène aux lumières du golf européen.

Les deux autres Espagnols toujours en lice, Emilio Cuartero Blanco fait un 70, pour un total de 282 (-6) et une trente-huitième position finale partagée; et Santiago Tarrio Il est passé à 72, avec un score cumulé de 286 (-2) et en 62 position.

Share